samedi 27 février 2021

Les Niçois cherche à fuir la Folie Coronavidienne !

Les Niçois cherchent à fuir la Folie Coronavidienne en partant dans des Zones plus Libres de la Dictature Sanitaire ! 

Nissa la fuite à…



Conséquence curieuse et immédiate du confinement imposé par Christian Estrosi
 à ses administrés, une grande quantité de Niçois a fui dès vendredi après-midi
 la bande côtière, soit en direction du Var (qui attend aussi son prochain confinement), 
soit en direction du Haut-Pays, histoire de pouvoir respirer normalement. 
Les stations comme Valberg ou Auron ont ainsi fait le plein,
 juste retour des choses après le confinement indirect qui les a touchées
 avec la fermeture inopinée des remontées mécaniques. 
Moralité : des files ininterrompues de véhicules sur les routes du ski,
 comme au bon vieux temps des dimanches skiables,
 et sur l’autoroute A8 ou la RN7 en direction de Fréjus. 



Ce qui permet aux bonnes âmes, toujours présentes dans ces cas-là,
 mais absentes quand elles seraient utiles,
 de se manifester de la manière la plus basse qui soit sur la page de FR3 : 



Je suggère à toutes ces plumes dignes du bon vieux temps de la collaboration, 
de se mettre au bord de la route pour relever les numéros des voitures
 ayant emprunté ces issues de secours, 
et de les transmettre sans délai à la préfecture. 
Elles auront peut être droit à un vaccin gratuit.

Pendant ce temps, à Nice, devant le Palais de Justice Florian Philippot
 réunissait environ cinq cents personnes, 
qui toutes au coude à coude et pratiquement toutes sans masque,
 dénonçaient selon ses mots la "corona-police" et la dictature sanitaire. 
Il faut dire que sur tout l’échiquier politique français,
 Philippot est le seul politicien à avoir compris que toute cette histoire
 autour de ce virus est de la vaste rigolade, 
qu’elle n’existe que pour mater ce peuple de "Gaulois réfractaires" 
comme l’a nommé Macron. 

 

Un petit regret tout de même, l’absence de jeunes parmi les manifestants,
 alors qu’ils sont pourtant aux premières loges des dégâts engendrés
 par les mesures liberticides du gouvernement. 
Où sont-ils ? Dans les embouteillages pour fuir ?

Ou alors, inspirés par les méthodes de Génération Identitaire,
 sont-ils allés déployer leurs banderoles à la montagne ? 


Patrice Lemaître pour : 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !