lundi 8 mars 2021

Les Navy SEALs ont arrêté Hilary Clinton !

Les Navy SEALs ont arrêté Hilary Clinton de nuit dans son Manoir et saisit de nombreuses preuves compromettantes ! 



Les US Navy SEALS des Marines, fidèles à Donald Trump, ont fait une descente dans la propriété d’Hillary Clinton à Chappaqua (NY) et l’ont arrêtée pour Haute Trahison, destruction de biens publics et aide et complicité avec l’ennemi, nous a appris Real Raw News. 
L’arrestation a eu lieu mardi soir (date non précisée, peut-être le mardi 2 mars 2021 ?), selon une source dans l’orbite de Trump, quelques heures seulement après que Trump ait parlé au contre-amiral Hugh W. Howard du Commandement des opérations spéciales des États-Unis et lui ait remis une "énorme quantité" de preuves de la criminalité de Clinton remontant à l’époque où elle était au Département d’État. 
Ces preuves incluraient des milliers d’e-mails jamais vus auparavant, que Clinton a lavés à l’acide avant l’élection présidentielle de 2016, ainsi que des documents l’impliquant dans des complots visant à assassiner des législateurs républicains dans tout le pays.
Les preuves sont si convaincantes, ajoute notre source, que l’amiral Howard a du mal à croire que Clinton n’a pas été arrêtée depuis des années.
"Trump voulait l’avoir, elle et le reste de la Cabale de L'État Profond, depuis qu’il a mis les pieds à la Maison Blanche. 
Il lui a fallu des années pour déterrer la cargaison principale. 
Une fois qu’il a eu le soutien de l’armée, il a donné son feu vert à l’opération. 
L’équipe de Trump, faute d’un meilleur mot, surveillait Clinton depuis longtemps, et il savait qu’elle était toujours seule le mardi soir. 
C’est alors que les SEALS l’ont capturée", a déclaré notre source.
Sous le couvert de l’obscurité, un détachement de huit hommes du 3e Bataillon des Forces Spéciale des Marines s’est infiltré dans le manoir de Chappaqua peu après 2 heures du matin. 
Mystérieusement, le détachement de deux hommes des services secrets de Clinton, qui vit normalement dans une maison d’hôtes sur la propriété, était absent cette nuit-là. 
Les SEALS ont pénétré dans le bâtiment principal, puis ont ouvert en silence la porte de sa chambre, où ils l’ont trouvée éveillée, répétant un discours devant un miroir de courtoisie. 
Ils lui ont tiré une seule fléchette de tranquillisant dans le cou, selon notre source, avant de lui scotcher la bouche et de lui couvrir la tête avec un sac en tissu noir.  
Les SEALS ont également saisi plusieurs ordinateurs portables et de nombreux documents, selon notre source. 
"Je ne sais pas où ils l’ont emmenée ; seul Trump le sait. 
Mais c’est la preuve que Trump et l’armée ont commencé à mettre fin à la Cabale. 
Cela lui a pris plus de temps que prévu, plus longtemps qu’il ne le voulait, mais mieux vaut tard que jamais. 
Trump fait ce qui est bon pour l’Amérique", a déclaré notre source. 
Trump l’enverra bientôt à Guantanamo Bay pour qu’elle soit traduite devant un tribunal militaire pour ses crimes contre l’Amérique et son peuple. 
La GITMO, a déclaré notre source en conclusion, est gérée par le corps des Marines et la marine américaine, qui ont tous deux abandonné Joe Biden et se sont engagés à aider Donald Trump à vaincre les forces des ténèbres qui ont plongé la nation dans la corruption pendant des décennies.

1 commentaire:

  1. Selon les sources..... la phrase favorite des menteurs du nouvelle age. Hilary Clinton n'était pas censé être déjà morte ??On s'en fout de ce qu'il ce passe outre manche. Surtout quand c'est du pipeau.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !