dimanche 18 avril 2021

San Francisco : le Fentanyl tue 2 fois plus que le Covid !

San Francisco : Il y a deux fois plus de morts d’overdoses que de décès du Covid-19 ! Mais au fait, d’où vient le Fentanyl qui tue ?



En 2020, il y a eu deux fois plus de morts d’overdoses à San Francisco, que du virus, selon des données préliminaires publiées par le bureau du médecin légiste en chef de la ville.
Un total de 713 personnes sont décédées des suites d’overdoses dans la ville en 2020, contre 255 décès directement liés au virus, communément appelé coronavirus. 
Dans toute l’Amérique, la plus forte augmentation du nombre de décès par overdose s’est produite en mars et en mai 2020 et a coïncidé avec le confinement, selon le CDC (Centers for Disease Control and Prevention).
"L’augmentation des décès par overdoses semble s’être accélérée pendant la pandémie", a déclaré le CDC dans un communiqué. 
Les décès par overdose augmentaient régulièrement avant les différents confinements. 
Au cours de la période de 12 mois se terminant en mai de l’année dernière, 81.230 personnes sont décédées de suite d’overdose accidentelle de médicaments, le plus grand total jamais enregistré sur 12 mois aux États-Unis. 
Les hommes représentaient l’écrasante majorité des décès à 81%. 27% des victimes n’avaient pas d’adresse fixe. 
Les lignes de tendances se sont inversées en 2021, avec plus de personnes décédées du virus de janvier à mars que d’overdoses. 
Le renversement a coïncidé avec la réouverture progressive de la ville qui a débuté le 21 janvier. 
Plusieurs types d’entreprises, y compris les terrains de jeux intérieurs et les boîtes de nuit, ne sont toujours pas autorisés à fonctionner. 
Au cours de l’année 2020, le Fentanyl était à l’origine de plus de décès par surdose que tout autre médicament. 
La Chine a été la principale source de Fentanyl et a inondé les Etats-Unis de ce médicament ces dernières années. 
La Chine subventionne les producteurs de Fentanyl, selon Ben Westhoff, un journaliste d’investigation, qui s’est infiltré dans deux opérations chinoises liées au Fentanyl.
"Ce que j’ai appris, c’est que ces entreprises qui fabriquent du Fentanyl et d’autres drogues dangereuses sont subventionnées par le gouvernement. 
Et donc, quand ils travaillent dans ces bureaux de banlieue, par exemple, tout le bâtiment, les coûts de recherche et de développement, ils ont ces zones de développement, ils obtiennent des allégements fiscaux à l’exportation", a déclaré Westhoff à "Illegal Tender", sur un podcast de Yahoo.

Source : zerohedge
Partagé et traduit par : 
https://www.businessbourse.com/2021/04/18/san-francisco-il-y-a-deux-fois-plus-de-morts-doverdoses-que-de-deces-du-covid-19-mais-au-fait-dou-vient-le-fentanyl-qui-tue/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !