mardi 25 mai 2021

Il va y avoir des pénuries de produits

Il va y avoir des pénuries de produits dans pratiquement tous les secteurs ? Vous avez commencé à vous préparer ? C’est plus qu’urgent !



Depuis plusieurs mois maintenant, j’ai écrit des articles les pénuries mondiales et aussi sur les pénuries à venir dans l’ensemble de l’économie mondiale. 
J’ai prévenu qu’il allait y a voir des pénuries importantes au niveau de la nourriture, des puces informatiques, du carburant et des produits de base. 
J’ai également évoqué l’inflation, les très mauvaises récoltes et la rareté de tous les produits dont les consommateurs pourraient avoir besoin dans leur quotidien.
Certains lecteurs ont sûrement pensé que c’était un peu de la paranoïa et de l’exagération de notre part à l’époque. 
Eh bien devinez quoi ? 
Les médias mainstream admettent que mes écrits concernant les pénuries mondiales sont en fait complètement exacts. 
De nombreux articles des médias mainstream font état de pénuries mondiales. 
"L’économie mondiale est soudainement à court de tout" par Brendan Murray, Enda Curran et Kim Chipman. 
Ces articles affirment tout ce que je disais mais juste quelques mois plus tard : 
Il y a un an, alors que la pandémie ravageait de nombreux pays et dans un contexte fragile, les consommateurs ont vraiment commencé à paniquer. 
Aujourd’hui, comme l’économie redémarre progressivement, ces entreprises tentent rapidement de se réapprovisionner. 
Les fabricants de matelas, les constructeurs automobiles en passant par les fabricants de plaques d’aluminium achètent plus de matériaux qu’il n’en faut pour survivre à la vitesse vertigineuse à laquelle la demande de marchandises s’accentue par crainte d’en manquer. 
La frénésie pousse les chaînes d’approvisionnement dans leurs limites. 
Les pénuries, les embouteillages dans les transports et les flambées des prix atteignent des niveaux rarement vus ces dernières années, ce qui fait craindre la montée en puissance de l’inflation.

Mais ce n’est pas tout, il y a de nouvelles pénuries qui se profilent ! 
Les auteurs mentionnent également des pénuries mondiales de matières premières, de récoltes et d’autres produits de base essentiels. 
L’effet des perturbations actuelles de l’approvisionnement est perçu non seulement dans l’économie mais aussi dans les besoins de la vie de tous les jours : 
Le cuivre, les minerais de fer et d’acier. 
Le maïs, le café, le blé et le soja. Le bois de construction, les semi-conducteurs, le plastique et le carton pour l’emballage. 
Il semblerait qu’il manque pas mal de tous ces produits.

La différence entre les pénuries critiques de 2021 et les perturbations précédentes réside dans l’ampleur du phénomène car toutes les entreprises sont vraiment concernées, les plus petites comme les plus grandes. 
Et désormais, en plus des pénuries dans le monde, il y a d’autres enjeux graves… 
Il y a d’autres problèmes majeurs qui apparaissent : 
• Les incertitudes de la navigation mondiale dans le Canal de Suez
• Les sécheresses
• Les inondations
• Les vents puissants
• Les incendies
• Le gèle extrêmement rude
• Les pannes de courant trop fréquentes
• Le piratage du pipeline Colonial

Bien sûr, on ne peut pas ne pas mentionner les dégâts économiques liés à la pandémie. 
Cette crise sanitaire a parfois poussé certains gouvernements à exercer des restrictions dignes du moyen-âge, ce qui a eu des répercutions dramatiques sur leurs économies. 
Ne vous attendez pas à ce que les pénuries dans le monde entier ainsi que les flambées des prix se terminent de sitôt ! 
Jetez un coup d’œil à l’indicateur économique américain connu "Logistics Managers Index", c’est une gauge construite sur une enquête mensuelle auprès des chefs d’approvisionnement des entreprises. Les informations recueillies révèlent où ils prévoient le transport, les dépenses d’entrepôt et l’inventaire. 
Vous voyez l’indice actuel est au deuxième niveau le plus élevé des records (qui remontent à 2016). 
L’indice ne montre pas non plus de répit l’année prochaine. 
Les prix de denrées alimentaires augmentent également de façon spectaculaire. 
Une gauge des Nations Unies des coûts alimentaires mondiaux a grimpé pour le 11e mois consécutif en avril, la plus forte hausse en sept ans. 
La mauvaise gestion des produits agricoles aux Etats-Unis, les problèmes météorologiques et une "frénésie d’achats de récolte" en Chine ont conduit à des flambées de prix inimaginables.

Les pénuries mondiales, l’inflation, la mauvaise gestion, etc, bref, tout était prévu ! 
La crise économique (et c’est vraiment une grosse crise) n’est pas simplement une question de corruption ou de politicienne. 
Le problème est qu’il s’agit d’une première étape d’un projet très bien élaboré qui date de très longtemps. 
Ce projet fait en sorte que 99% des personnes les plus pauvres de la population mondiale vivent sous une tyrannie totale sans aucun confort. Leurs besoins fondamentaux sont satisfaits par un paiement UBI contrôlé par le gouvernement qui peut l’annuler au premier signe de dissidence. 
C’est le but de cette "grande initialisation" (Great Reset). 
Attention à vos libertés, elles vont en prendre des coups… 
Mais pour cela, il faudrait que les gens prennent conscience de cette réalité, et se mettent d’accord pour réagir et interdire tous ces grands projets de sociétés qui n’ont pas été clairement présentés.

Comment faites-vous pour vous préparer au mieux à toutes ces pénuries ? 
Alors, vous produisez plus ? 
Etes-vous capables de vivre avec moins de choses et surtout avec moins de choix ? 
Avez-vous de projets pour produire d’autres choses ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !