dimanche 16 mai 2021

La Suramine est une Antidote à la Protéine Spike !

La Protéine Spike, qui est produite par les Vaccins, rendant les vaccinés des super-contaminateurs, nous tue par coagulation du sang !

Un génocide est en cours, mais l’antidote contre la protéine spike des faux vaccins existe : des révélations importantes dans cette vidéo de Jean-Jacques Crèvecœur :
Pour voir les vidéo en plein écran, visionnez-là directement sur Odysée en cliclant sur le lien de celle-ci. 

Pour télécharger le document dont il est question dans la vidéo, "Technologies to Address Global Catastrophic Biological Risks" du John Hopkins Institute, cliquez ici.
Pour accéder au Rapport de Salk mentionné par Jean-jacques Crevecœur, cliquez ici

Filibert : J-J Crèvecœur nous conseille de nous protéger avec les Vitamines C & D, plus le Zinc (Voir nos offres colonne de droite) ! 
Nous pouvons ajouter d'avoir en réserve des comprimés d'Ivermectine que l'on trouve aux États-Unis (autour de 100€ pour 30 cachets à 6mg vendu aussi sous le nom de Stromectol, qui a donné des bons résultats en début de maladie avec 1 cachet par jour pendant 5 jours en moyenne à voir avec votre médecin, avec très peu d'effets secondaires !) ! 
Par contre la Suramine est plus difficile à trouver, donc il faut récolter des aiguilles de pin d'avance ! 

Le Dr Tenpenny nous informe sur les "vaccins" et les protéines spike:

Plus d´info ici sur l´étude de l´Institut Salk :

   

Pour compléter la vidéo et les rapports ci-dessus, je joint ces informations supplémentaires tout aussi importantes : 
Bonne nouvelle (pour une fois) Il existe un ANTIDOTE pour la contagion actuelle par les vaccins / protéines Spike, et il est facilement disponible (Mark Crispin Miller 28 Apr 2021 03:37 UTC). 
Depuis le début, je supposais qu’il existait un tel antidote, avec lequel Fauci/Gates et tous leurs maîtres et familiers "restent en sécurité" pendant que leurs pathogènes tuent le reste d’entre nous. 
Et voilà, apparemment, il existe.
MCM

Antidote possible pour le sérum V et la contagion actuelle des protéines Spike Le Dr Judy Mikovits (1 min. MP4 jointe) a révélée que le corps médical connait depuis le début l’antidote à la contagion – une contagion qui est aujourd’hui observée par des milliers de personnes qui n’ont pas pris le sérum, mais qui ont simplement été en contact étroit avec d’autres personnes qui ont pris le vaccin. (Le mot "sérum" est utilisé ici puisque, de toute évidence, le moyen d’éviter de prendre le vaccin est de dire "je suis allergique au sérum"). 
Lorsque le corps médical et les promoteurs politiques veulent s’exempter de l’obligation de se faire vacciner, ils se donnent toujours une porte de sortie légale, tout en poussant les "citoyens" à se faire vacciner. 
"Je suis allergique au sérum" est une de leurs solutions. 
Prendre le sérum est une chose. 
La contagion de la protéine Spike que connaissent maintenant en grand nombre ceux qui n’ont pas pris le sérum, mais qui ont simplement rendu visite à un parent ou un ami qui s’est fait vacciner, est entièrement nouveau et sans précédent. 
Quels sont les effets secondaires de cette contagion ?
- Maux de tête massifs
- Micro-caillots et ecchymoses soudaines dans tout le corps
- Cycles menstruels exceptionnellement lourds chez les jeunes et les femmes ménopausées
- Fausses couches
- Réduction du lait maternel
- Stérilité chez les femmes et les hommes
- Animaux domestiques mourant peu de temps après que leurs propriétaires aient reçu le sérum / vaccin.

Écoutez 5 médecins discuter de cette apparition inhabituelle de symptômes que des milliers de personnes ressentent actuellement :
URGENT 5 médecins s’accordent à dire que les injections de COVID-19 sont des armes biologiques et discutent des mesures à prendre.

L’antidote à la contagion : 
L’antidote à la contagion, connu des échelons supérieurs de l’establishment médical et des initiés de la classe élitiste depuis près de 100 ans, s’appelle Suramine, un composé isolé dérivé à l’origine d’un extrait d’huile d’aiguille de pin. Il n’est disponible que par injection, et a été un secret bien gardé qui n’a pas été mis à la disposition des masses pendant cette "pandémie", mais c’est une solution efficace pour les parasites et les virus de plusieurs types, ainsi qu’un grand nombre d’autres conditions. Pourtant, tout le monde peut maintenant profiter de cette solution en exploitant l’origine de sa racine, le thé d’aiguilles de pin, un antidote que l’on peut trouver librement aujourd’hui dans les forêts à feuilles persistantes et dans les jardins de nombreuses personnes. (Les sources pour l’acheter sont également indiquées ci-dessous).

Comment ce remède simple peut-il fonctionner aussi bien face à une condition apparemment insurmontable ? 
Il existe une relation directe entre la suramine (l’extrait isolé), le thé aux aiguilles de pin (un extrait par eau chaude des aiguilles de pin, de sapin, de cèdre et d’épicéa) et l’huile de pin (qui est dérivée des aiguilles par un processus de distillation d’huile essentielle). 
Ces trois produits sont dérivés des propriétés des aiguilles de conifères. 
Personnellement, je pense qu’il est préférable d’obtenir la source entière des plantes de la nature plutôt qu’une infime partie d’un extrait. 
Il y a beaucoup d’autres avantages qui peuvent être tirés de l’herbe entière et qui seront absents du produit chimique isolé. 
J’ai observé que les personnes qui se maintiennent à un haut niveau de santé ne sont pas affectées par le sérum ni par la contagion par transfert. 
Leur système immunitaire semble à ce stade parer aux effets secondaires. 
L’hiver venu, lorsque les protéines Spike dans leur corps seront confrontées à de nouveaux pathogènes, nous découvrirons tous nos véritables niveaux de santé. 
Tous ceux qui sont à la marge en matière de santé ou qui sont épuisés (ce qui peut être dit de beaucoup d’entre nous aujourd’hui), sont affectés à des degrés divers.

La piste menant de la suramine au thé aux aiguilles de pin.
Voici la piste de la science et des données qui montrent la relation dérivée entre les aiguilles de pin et la suramine ("l’antidote de l’élite" aux maladies microbiennes) – et qui fournit également un antidote potentiel pour ceux qui sont affectés par la contagion de la protéine Spike (pour des raisons expliquées par les données suivantes) : Suramine — Wikipédia (wikipedia.org) 
La suramine est utilisée pour le traitement de la maladie du sommeil humaine causée par les trypanosomes[1][un parasite] 
Plus précisément, elle est utilisée pour le traitement de la trypanosomiase africaine de premier stade causée par Trypanosoma brucei rhodesiense et Trypanosoma brucei gambiense sans atteinte du système nerveux central [9][10]. 
Elle est considérée comme un traitement de première intention pour Trypanosoma brucei rhodesiense, et comme un traitement de deuxième intention pour Trypanosoma brucei gambiense au stade précoce, où la pentamidine est recommandée en première intention [10]. 
Elle a été utilisée dans le traitement de la cécité des rivières (onchocercose) [2]. 
La suramine est à la disposition du corps médical depuis près de 100 ans. 
Un résumé de ses avantages antioxydants est présenté dans ce rapport – 100 Years of Suramin (cliquez ici pour le télécharger, attention le rapport est en anglais).

Les parties les plus pertinentes de ce résumé sont présentées ci-dessous avec des preuves à l’appui :
La Suramine, fruit des débuts de la chimie médicale !
Lorsque la suramine a été introduite dans le traitement de la maladie du sommeil africaine en 1922, elle était l’un des premiers agents anti-infectieux développés dans le cadre d’un programme de chimie médicinale. 
En partant de l’activité antitrypanosomale du colorant bleu trypan, synthétisé en 1904 par Paul Ehrlich, Bayer a fabriqué une série de dérivés incolores et plus puissants. La molécule 205 était la suramine (Fig. 1), synthétisée par Oskar Dressel, Richard Kothe et Bernhard Heymann en 1916. 
La maladie du sommeil (également connue sous le nom de trypanosomiase humaine africaine [THA]) faisait à l’époque l’objet de la recherche de pointe, et non une maladie négligée comme aujourd’hui, et le développement de la suramine a constitué une percée dans le domaine émergent de la chimiothérapie.
Lisez maintenant le paragraphe suivant dans le sous-titre (Trop) nombreuses cibles dans le PDF 100 ans de suramine pour comprendre ses propriétés d’antidote à la contagion de la protéine spike (dérivée de l’ARNm qui donne les instructions pour répliquer une protéine spike dans d’autres cellules):

La suramine diminue encore les activités d’un grand nombre d’enzymes impliquées dans la synthèse et la modification de l’ADN et de l’ARN : Les ADN polymérases (103, 104), les ARN polymérases (103, 105, 106), la transcriptase inverse (18, 103), la télomérase (67) et les enzymes impliquées dans l’enroulement et le déroulement de l’ADN (107, 108) sont inhibées par la suramine, ainsi que les enzymes modificatrices d’histone et de chromatine comme les protéines chromobox (109), les méthyltransférases (110) et les histones désacétylases sirtuines (111). 
Il s’agit en langage médical d’inhiber la réplication et la modification inappropriées de l’ARN et de l’ADN. 
Ce commentaire dans le PDF révèle également la capacité de la suramine à inhiber les micro-caillots : la suramine a également montré des effets inhibiteurs sur les composants de la cascade de coagulation (71, 130)… 
Une coagulation excessive provoque des caillots sanguins, des mini-caillots, des accidents vasculaires cérébraux et des cycles menstruels anormalement lourds. 
C’est pourquoi tant de personnes meurent aujourd’hui de caillots sanguins après avoir reçu le sérum / vaccin, et pourquoi d’autres présentent maintenant des ecchymoses inexpliquées après avoir été en contact avec une personne ayant pris le sérum / vaccin. 
Quelque chose est transféré de l’un à l’autre, probablement par la respiration, complétée par une sorte de résonance sympathique ou d’émanation de phéromones. 
La méthode de transfert n’est pas claire à ce stade, mais elle se produit certainement. 
Ce phénomène n’est pas un accident, ces symptômes étaient connus bien avant le lancement de ce sérum / vaccin sur le public. 
Les essais de vaccins se poursuivent depuis des décennies. 
Pourquoi ont-ils décidé de tester une approche totalement nouvelle avec l’ARNm sans essais sur les animaux, utilisant ainsi les humains comme premier test d’efficacité ? 
US Center for Disease Control : 3.486 décès – 86.080 blessés aux États-Unis au 17 avril 2021 suite à des injections de COVID en 4 mois : Plus de décès liés aux vaccins enregistrés que les 15 dernières années combinées.
Agence Européenne des Médicaments : 7.766 morts – 330.218 effets secondaires : Base de données européenne des effets indésirables des médicaments pour les « vaccins » COVID-19

Une imposture évidente ! 
Tout médicament naturel présentant 0,01% de ces décès et effets secondaires aurait été retiré du marché immédiatement. 
Le fait que nos professionnels et nos décideurs aient continué à permettre à cette imposture de perdurer révèle que cette imposture est intentionnelle. 
L’échelon supérieur de la profession médicale fait la promotion de ce programme auprès de la population, tout en s’en exemptant, puis en prenant son antidote personnel pour ne pas être affecté par la contagion de transfert. 
Depuis quand est-il acceptable de tuer des milliers de personnes et d’en mutiler des centaines de milliers d’autres avec un "médicament" ??? 
Pourquoi trouvons-nous cela acceptable ? 
Pourquoi faisons-nous encore confiance aux médias et aux sorciers de la médecine qui ont imaginé cette imposture ? 
Quand les gens en auront-ils assez ?

L’antidote du peuple ! 
Maintenant, les gens ont l’antidote, et il est facilement disponible sous forme de thé aux aiguilles de pin. Comment le savons-nous ? 
Parce que la suramine est un dérivé des huiles contenues dans les aiguilles de pin. La source végétale entière (aiguilles) est supérieure à l’extrait simple (Suramine) – parce que les aiguilles possèdent un complément complet de phytonutriments fournissant de nombreux avantages supplémentaires que l’extrait est incapable de fournir. 
Maintenant, voici le lien direct entre la suramine et le thé aux aiguilles de pin :
La suramine est dérivée du bleu de trypan :
https://en.wikipedia.org/wiki/Trypan_blue
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bleu_de_trypan#Coloration_au_bleu_de_trypan 
Le bleu de Trypan est dérivé de la toluidine, c’est-à-dire de l’une des nombreuses bases isomériques, C14H16N2, dérivées du toluène. 
Le bleu trypan est appelé ainsi parce qu’il peut tuer les trypanosomes, les parasites qui causent la maladie du sommeil. 
Un analogue du bleu trypan, la suramine, est utilisé pharmacologiquement contre la trypanosomiase. Le bleu trypan est également connu sous le nom de bleu diamine et de bleu Niagara… 
Le rouge trypan et le bleu trypan ont été synthétisés pour la première fois par le scientifique allemand Paul Ehrlich en 1904.

Le bleu de trypan est un dérivé du toluène qui est un dérivé de l’huile de pin : 
https://en.wikipedia.org/wiki/Toluene
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tolu%C3%A8ne 
Le composé a été isolé pour la première fois en 1837 par une distillation d’huile de pin par le chimiste polonais Filip Walter, qui l’a nommé rétinnaphte [10]. 
Je me souviens personnellement qu’il y a de nombreuses années, un professionnel de la santé utilisait un bain de Pine Sol (https://en.wikipedia.org/wiki/Pine-Sol) pour débarrasser le corps des parasites. 
Le Pine-Sol était basé sur l’huile de pin lorsqu’il a été créé en 1929 et pendant sa montée en popularité nationale dans les années 1950. 
Cependant, depuis 2016, les produits Pine-Sol vendus en magasin ne contiennent plus d’huile de pin afin de réduire les coûts (cf Wikipédia). 
Pourtant, le thé d’aiguilles de pin offre un avantage similaire, voire supérieur, en raison notamment du fait qu’il s’agit d’un extrait doux direct de la plante entière, laissant intactes de nombreuses propriétés qui pourraient être détruites par une chaleur excessive pendant la distillation et la dissection ultérieure de ses nombreux composants nutritifs. 
J’ai récolté de jeunes aiguilles de sapin de Dougles l’automne dernier et j’en ai ajouté à mon mélange de thé du matin au cours des deux derniers mois. 
Cela a dû être une décision instinctive. 
Je n’ai découvert l’info sur la Suramine que la semaine dernière. 
La tisane d’aiguilles de sapin de Douglas que je bois me donne un regain d’énergie et un bon coup de pouce au système immunitaire. 
Les aiguilles de pin sont riches en vitamines C et A, parmi de nombreux autres composés qui offrent une longue liste de bienfaits : une étude coréenne de 2011 a démontré que l’utilisation des aiguilles de pin dans le thé était la meilleure façon d’accéder aux avantages antioxydants des aiguilles de pin. 
L’étude a démontré que l’extrait à l’eau chaude des proanthocyanidines et des catéchines des aiguilles de pin offre les plus hauts niveaux de bénéfices antioxydants par rapport aux procédés d’extraction chimique. 
Il existe d’autres bienfaits connus que le thé d’aiguilles de pin et de thés faits à partir d’autres conifères partagent, notamment : 
Analgésique
Antibactérien
Antifongique
Anti-inflammatoire
Antimicrobien
Antioxydant
Antiseptique
Antitumoral
Antitussif
Antiviral
Aromatique
Astringent
Décongestionnant
Détoxifiant
Désinfectant
Diurétique
Expectorant
Immuno-modulateur
Améliore la circulation
Revigorant
Lymphatique
Relaxant
Soulage l’épuisement nerveux et la fatigue
Soulage les muscles endoloris
Réparateur
Tonique

Les herboristes du monde entier connaissent depuis longtemps les bienfaits de ce simple thé naturel. 
Le thé aux aiguilles de pin est utilisé à des fins médicinales dans le monde entier depuis des milliers d’années. 

Thés à Feuilles Persistantes: Pin / Épicéa / Cèdre / Sapin


Quelques Conseils de Prudence :
Faites attention au pin d’if (qui n’est pas un vrai pin) et peut être toxique, bien qu’il ait quelques propriétés médicinales).
Le cyprès n’est pas à utiliser comme huile essentielle à haute dose, mais est normalement sans danger.
Le pin ponderosa n’est pas bon pour les vaches, principalement parce que l’on a observé que lorsque des vaches enceinte mangent les aiguilles, le veau meurt, mais il a une longue histoire de bienfaits pour la santé de l’homme en cas d’affections respiratoires, de coupures, de blessures, de brûlures, etc.
La grande majorité des conifères sont utilisés à des fins médicinales depuis des milliers d’années et leur bilan est excellent.
Apprenez à connaître vos arbres.
Ils peuvent constituer une armoire à pharmacie pleine de bienfaits pour votre santé et celle de votre famille.
La tisane d’aiguilles de pin, d’épicéa, de cèdre et de sapin peut s’avérer être le moyen le plus facile d’obtenir les nombreux avantages des arbres à feuilles persistantes, ainsi qu’une protection naturelle contre les répliques malsaines des protéines Spike actuelles.
Combinez avec d’autres herbes si vous le souhaitez pour obtenir d’autres avantages et saveurs.

Sources des aiguilles de pin :
Il n’y a qu’un seul fournisseur américain (Etsy) pour les aiguilles de pin (en plus de la récolte de vos propres aiguilles) que je connais à ce jour, avec 3 listes de qualité, chacune provenant d’un artisan sauvage différent de la Côte Est : 
https://www.etsy.com/listing/966522916/eastern-white-pine-needles-1-lb
https://www.etsy.com/listing/728484784/blue-ridge-mountains-pine-needles
https://www.etsy.com/listing/681617302/north-eastern-appalachian-white-pine-tea

Voici le principal lien de référence pour les nouveaux artisans sauvages lorsqu’ils publient leurs récoltes:
https://www.etsy.com/listing/235866986/pine-needles-fresh-cut-or-dried

Dosage : 3 tasses par jour ou plus de la force désirée (basée sur la quantité d’aiguilles ajoutées à une presse française ou une théière) avec environ 1-3 cuillères à soupe d’aiguilles par tasse d’eau presque bouillante.
Il s’agit d’une dose d’entretien et de santé.
Des quantités plus importantes d’aiguilles dans l’eau peuvent être utilisées à des fins thérapeutiques.
Si le thé semble trop acide (à cause de la vitamine C) pour votre système, modérez la quantité et complétez le thé avec des aliments alcalinisants et des herbes vert foncé ou des légumes de mer.
- – -
Afin de saisir la gravité de la situation dans laquelle nous nous trouvons et de comprendre pourquoi, nous devons remonter dans l’histoire jusqu’aux époques où ce jour précis avait été prévu, planifié de toute évidence, et maintenant créé. 

En voici un exemple clair : Jacques Attali était un conseiller de François Mitterrand (ancien président de la France) et a écrit ceci en 1981 :
"Dans l’avenir, il s’agira de trouver le moyen de réduire la population. Nous commencerons par le vieillard, car dès qu’il a dépassé 60-65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et cela coûte cher à la société. 
Ensuite les faibles, puis les inutiles qui n’apportent rien à la société car il y en aura de plus en plus, et surtout enfin les stupides. 
L’euthanasie s’adresse à ces groupes ; l’euthanasie doit être un instrument essentiel de nos sociétés futures, dans tous les cas. 
Bien sûr, nous ne pourrons pas exécuter les gens ou organiser des camps. 
Nous nous en débarrasserons en leur faisant croire que c’est pour leur bien. 
Une population trop nombreuse, et pour la plupart inutile, est quelque chose d’économiquement trop coûteux. 
Sur le plan social, il est également bien mieux pour la machine humaine de s’arrêter brusquement que de se détériorer progressivement. 
Nous ne serons pas capables de faire passer des tests d’intelligence à des millions et des millions de personnes, vous pouvez l’imaginer ! 
Nous trouverons quelque chose ou nous le provoquerons ; une pandémie qui cible certaines personnes, une vraie crise économique ou non, un virus qui touchera les vieux ou les vieilles, peu importe, les faibles et les peureux succomberont. 
Les stupides le croiront et demanderont à être soignés. 
On se sera occupé d’avoir prévu le traitement, un traitement qui sera la solution. 
La sélection des idiots se fera donc toute seule : ils iront seuls à l’abattoir."

Ce fragment est extrait de son livre "Brève histoire du futur", publié en France en 2006. 
Comprenez que nous sommes assez intelligents pour trouver nos propres solutions, et les appliquer. 
Ceux qui sont prêts à prendre des mesures de protection proactives, à préserver leur santé et à devenir plus autonomes se relèveront de cette période de changement et de transformation avec succès. 
Nous serons ceux qui structureront le monde à venir avec un nouvel accent sur le bien commun de toute vie partout dans le monde. 
L’ancienne mentalité exprimée par l’âme limitée ci-dessus ne sera pas tolérée. 
Cette mentalité, et ceux qui l’abritent, disparaîtront comme les ténèbres avant l’aube qui approche. 
Il est vrai que beaucoup partiront avec la nuit qui passe, mais ceux qui resteront n’en brilleront que plus. 
Faites votre part. 
Prenez d’abord soin de vous, puis aidez ceux qui sont prêts à écouter et à participer à la reconstruction.

Diffusé par : 
https://cogiito.com/a-la-une/le-the-aux-aiguilles-de-pin-est-il-la-reponse-a-la-transmission-du-vaccin-contre-le-covid-decouvrez-la-suramine-lacide-shikimique-et-comment-fabriquer-vos-propres-extraits/
Source
http://coronafolie.unblog.fr/2021/05/13/urgent-les-vaccins-anti-covid-sont-auto-diffusants-antidote-a-la-proteine-spyke/

10 commentaires:

  1. Pourqoi on demande pas à Mr. Attila d'appliquer ses ecritures à lui-meme?
    Il me semble qu'il à largement atteint l'age de son propre inutilité!

    RépondreSupprimer
  2. Dites moi es ce un antidote pour ceux qui se sont fait vacciner également. Merci de votre réponse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUI est écrit sous la dernière vidéo: Bonne nouvelle (pour une fois) Il existe un ANTIDOTE pour la contagion actuelle par les vaccins / protéines Spike

      Supprimer
  3. Non seulement Attaloche est inutile,mais nuisible.Il doit disparaître pour le bien de tous.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, Je suis native de la région d'Abitibi au Québec. Les pins ont de la difficulté à pousser ici et ils sont assez rares à cause du froid. Est-ce que nous pourrions utiliser des thés d'épinettes ou de sapins pour obtenir des résultats semblables ??????
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a l'huile essentielle de pin sylvestre qui est anti-viral lucie

      Supprimer
    2. Attention, il semble que l'huile essentielle de pin sylvestre ou autre) perde son principe actif (Suramine) lors de son élaboration).

      Supprimer
  5. Merci pour ces formidables infos les amis !

    RépondreSupprimer
  6. bonjour, si nous n'avons pas de pin sylvestre près de chez soi peut on prendre l'huile essentielle de pin sylvestre, à quel dose pour que ce soit efficace contre la protéine spike. le thé d'aiguillon de sapin ne fonctionne t il pas?
    merci de vos réponses

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir, vous pouvez trouver des aiguilles de sapin fraîches ici

    https://www.ebay.fr/itm/373612778165

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !