lundi 17 mai 2021

Médecins refusant de traiter des Vaccinés Handicapés !

Les médecins généralistes refusent de voir ou de traiter les patients endommagés par le vaccin, ils ne veulent pas s'impliquer dans des diagnostics "controversés" ! 



Beaucoup de personnes rapportent les effets indésirables graves des vaccins. 
Certains travailleurs de santé sont courageusement venus témoigner et mettre en garde. 
Dans un épisode récent de The Highwire avec Del Bigtree, Shawn Skelton, CNA, Angelia Desselle et Kristi Simmonds, RN et NP ont révélé comment elles souffraient maintenant de tremblements, de convulsions, de maux de tête et d'autres anomalies de santé étranges, depuis leur injection. 
Et comme ces dommages ont tous été décris par les fabricants des vaccins, leurs médecins refusent de les aider, car cela serait trop "sensible". 
Vous voyez, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), Anthony Fauci et même Donald Trump qui disent tous que les vaccins contre le coronavirus sont sûrs et efficaces, même si des dizaines de milliers de personnes meurent ou sont définitivement endommagées. 
Pour cette raison, les médecins ont peur d’aider leurs patients vaccinés, de peur d'être ostracisés par l'établissement médical.
Dans certains cas, les médecins vont même jusqu'à blâmer le vacciné malade, comme si il était coupable. 
Ils appellent cela un "diagnostic de trouble de conversion", parce qu'ils ne savent pas comment l'appeler autrement sans être surnommés "théoricien du complot".

"Le 4 janvier, mon employeur m'a contraint à me faire vacciner", a révélé Skelton, expliquant qu'elle s'était exécutée, pour en subir immédiatement les effets indésirables. 
"Le 5 janvier, je présentai de légers symptômes pseudo-grippaux, mais en fin de journée, mes jambes me faisaient souffrir, mon corps me faisait si mal que je ne pouvais plus le supporter. 
Le lendemain, je me suis réveillé, ma langue était curieuse et ça ne s'est plus arrêté, le lendemain j’avais des convulsions dans tout le corps, je suis resté dans cet état pendant 13 jours." 
L'appel au secours de Skelton est devenu viral sur la toile et a été l'un des premiers avant que d'autres infirmières et patients vaccinés ne commencent à raconter des histoires similaires : 
Tout comme nous l'avions prévu, les personnes vaccinées par les vaccins covid sont désormais seules...




Desselle et Simmonds ont tous deux eu des expériences similaires, non seulement des convulsions et des tremblements dans tout le corps, mais également le refus de traitement par leurs médecins.
"Un médecin m'a dit que c'était un diagnostic de "je ne sais pas ce qui ne va pas avec vous", alors cela vous regarde", a expliqué Skelton à propos de son expérience.
"Les médecins ne savent tout simplement pas comment traiter une réaction indésirable au vaccin à l'ARNm, et j'ai l'impression qu'ils ont peur de se mêler de ça. 
Je n'ai aucune autre explication quant à la raison pour laquelle aucun médecin ne nous aide."  
Desselle dit qu'elle a consulté un neurologue qu'elle n'avait jamais rencontré auparavant, il a refusé sa consultation demandée par courrier électronique, affirmant que son cas était "très complexe" et il ne pouvait tout simplement pas l'aider.
"C'était un spécialiste des troubles moteurs, dont j'avais besoin", dit-elle. 
"Mon médecin généraliste m'a dit qu'il avait l'impression que j’avais une maladie de Parkinson avancée. 
Et il m'a renvoyé un e-mail en me disant : "Votre cas est complexe, je ne peux pas vous rencontrer pour le moment."  
Desselle a essayé à plusieurs reprises de trouver quelqu'un qui l'aiderait, sans succès. Personne ne veut s'approcher du drame de la vaccination Covid-19.
"En fait, je suis allé voir un neurologue et je n'ai même pas mentionné le vaccin, parce que je ne voulais pas qu'ils me jette, mais c'est inscrit dans mon dossier médical, parce que tout est électronique maintenant", a déploré Desselle.
"Une fois qu'il a regardé mon dossier, il m'a dit : "Vous êtes vaccinée?" J'ai répondu "Oui, mais je ne voulais pas vous en parler parce que j'ai besoin d'aide." 
J'avais l'impression que si ce mot n'avait pas été inscrit, j'aurais pu obtenir l'aide dont j'ai besoin. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !