samedi 7 juin 2014

Charles Sannat : "Reset" du système financier ?

La grande remise à zéro du système est officiellement admise. Elle aura lieu. Préparez-vous ! 







Filibert :  Charles Sannat nous parle du "Reset" (= redémarrage du système en informatique) qui est utilisé dans le discours de Christine Lagarde pour le FMI. Mais il faut savoir qu'il peut y avoir deux sortes de "Reset", le "Reset" des banksters dont parle Charles Sannat qui permet de voler les comptes des particuliers (et donc il propose de se protéger avec de l'Or) et le "Reset" des 180 pays avec les Brics qui protégera les particuliers, mais qui supprimera les dettes des États et des particuliers, et effacera toutes les sommes frauduleuses importantes dont l'origine ne peut pas être justifiée (Voir nos articles de Benjamin Fulford tous les mardis).  Les banksters ont intérêt à provoquer rapidement un "Reset" avant que le nouveau système financier équitable des Brics & Co soit finalisé !  C'est une course contre la montre de la Cabale des Banksters !
Et puis tous les chiffres du chômage US sont truqués, ils sont plutôt autour de 25%, les salaires US ont perdu 50% en 15 ans et la consommation d'essence s'est réduite de 75% en 15 ans (de 1998 à 2014), mais à part cela il y a un redémarrage !
 

Fawkes : Steve Forbes, de son côté, nous dit que la grande dépression 2.0 est à venir si l'on garde le cap 
Voilà de quoi remettre en perspective les déclarations de Flamby qui nous dit que la crise est derrière nous... mais bien sûr !  
Comme vous le savez, je conteste la réalité de la reprise mondiale que l’on tente de nous vendre actuellement et depuis maintenant presque deux années.
La croissance n’est pas au rendez-vous. 
Certes les bénéfices augmentent comme l’explique très bien Martin Prescott dans sa dernière vidéo que je vous fais découvrir dans l’édition d’aujourd’hui du Contrarien Matin.
Pour lui, et je partage totalement son analyse (mais c’est toujours important de vous montrer qu’un Olivier Delamarche ou un Charles Sannat ne sont pas les seuls dans le monde à penser ce que l’on pense), l’augmentation des bénéfices des entreprises est réel certes, mais il résulte en très grande partie des licenciements et des réductions de coûts dans les sociétés. 
Les chiffres d’affaires, eux, sont sans doute possible orientés à la baisse. 
Or le chiffre d’affaires est le seul véritable indicateur des volumes de transaction et bien évidemment une des composantes essentielles du calcul du PIB et donc de la croissance économique générale.

Le grand "reset" est officiellement admis par le FMI !

Mais ce n’est pas tout, ou en tout cas pas le plus important. 
Cela va vous demander un effort. 
J’en suis conscient car Christine Lagarde, la patronne du FMI, y parle en anglais dans le texte pendant 30 minutes. 
Mais je vous demande vraiment de consacrer au moins une demi-heure de votre temps à regarder cette vidéo. 
L’avantage c’est que dame Christine est un peu française sur les bords et que sa prononciation de la langue de Shakespeare nous est parfaitement familière. 
Disons que vous avez plus de chance de comprendre ce que raconte Lagarde que ce que tentera de vous dire avec son accent pourri le texan moyen.
L’avantage c’est que même si vous ne parlez pas l’anglais, vous n’avez qu’une chose à retenir. 
Qu’un seul mot. 
Le mot "reset", que l’on peut traduire par "remise à plat" en français. 
Écoutez et cherchez et comptez simplement le nombre de fois où elle va prononcer ce mot en trente minutes. 
Il s’agit d’une intervention lors du forum économique de Davos.



 
Nos dirigeants sont donc censés être pleinement informés de ce qu’il va se passer dans les années ou les mois à venir et nous allons vivre en vrai une grande remise à plat du système monétaire mondial car au bout du chemin, il n’y aura aucune autre solution. 
N’imaginez pas que cela ne sera pas douloureux. 
Cela le sera. 
Cela fera mal et encore plus aux patrimoines. C’est la raison principale pour laquelle vous devez vous préparer. 
Cette vidéo est accessible pour vous dans cette édition du Contrarien Matin et je remercie notre camarde contrarien du Quebec Martin Prescott d’avoir mis en avant cette vidéo de Christine Lagarde car elle est effectivement essentielle.

L’Italie se fait retoquer par Bruxelles !

Pendant ce temps, nous avons appris aujourd’hui que l’Italie s’était fait taper sur les doigts par Bruxelles car finalement il manque des sous dans la caisse mais cela n’est pas une surprise et il faudrait que Renzi (qui a gagné les élections européennes en redonnant des sous aux Italiens) augmente les impôts de 9 milliards d’euros, soit deux fois plus que ce qu’il vient de rendre à sa population.

 Governo Renzi sull'orlo di una crisi di nervi (di Alfano)


Mais maintenant que les élections sont passées, les Italiens vont pouvoir se faire tondre tranquillement et sans conséquences "démocratiques" désagréables possibles. C’est beau la politique et l’art de prendre les peuples pour des cons.

L’enquête ADP sur l’emploi aux États-Unis révèle un climat de morosité !

Une dépêche Reuters nous a appris que d’après "l’enquête mensuelle ADP, le secteur privé américain n’a créé que 179.000 postes le mois dernier alors que les économistes interrogés par Reuters en attendaient en moyenne 210.000.
C’est évidemment une déception supplémentaire mais cela n’empêchera probablement pas les marchés boursiers américains de terminer la séance à nouveau en hausse tellement tout va mieux que bien dans ce bas monde.

Le grand "reset" de Lagarde sera votre grande ruine !

Comprenez-moi bien, je n’éprouve aucun plaisir à vous annoncer de mauvaises nouvelles. 
Je préférerais vous annoncer un avenir radieux, plein de joie, de bonheur et de richesse, hélas tous les éléments factuels dont nous disposons démontrent très clairement à qui accepte de ne pas faire l’autruche que nous sommes engagés sur une pente dangereuse et vraisemblablement sans retour.

L’ultime étape de cette crise sera monétaire et je vous repose le mécanisme que nous avons, que vous avez vécu depuis 2007 (même si les causes de cette crise sont multiples et plus profondes, pour ceux qui veulent mieux comprendre, lisez le hors-série "Les vraies raisons de la crise" accessible gratuitement en téléchargement sur le site du Contrarien Matin : http://www.lecontrarien.com/).

La crise immobilière américaine a entraîné la crise des subprimes. 
Les impayés de crédit ont conduit à une crise bancaire. 
Elle s’est transformée en crise financière et boursière. 
Cela a engendré une crise économique et une récession d’ampleur historique. 
Les États sont intervenus, ce qui a amené une augmentation exponentielle de l’endettement des pays pour la plupart déjà largement endettés, d’où une crise de l’endettement des États confinant à l’insolvabilité généralisée. 
Du coup, les banques centrales interviennent et émettent de plus en plus de monnaie. 
Au bout du compte et pour faire face à un niveau de dette jamais atteint, l’ultime étape de la crise sera monétaire. À l’effacement des dettes correspondra un effacement de l’épargne et l’arrivée de nouvelles monnaies. Les compteurs auront été remis à zéro et le grand "reset" aura eu lieu. 
Vous serez probablement ruiné. 
Puis les choses repartiront comme avant jusqu’à la prochaine grande ruine. 
Car l’économie est cyclique et une crise majeure frappe le système tous les siècles.
Préparez-vous et restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!


Charles SANNAT


http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/06/la-grande-remise-zero-du-systeme-est.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !