jeudi 28 janvier 2016

Cobra : Divulgation Douce sur la Planète X !

Cobra le 27 janvier 2016 : La Planète X n'est pas Nibiru !

 

Dessin d’artiste donnant une idée de la Planète 9.

 

Dans les médias traditionnels, il y a eu beaucoup de discussions dernièrement sur la découverte potentielle de la Planète X, ou Planète Neuf, comme ils l'appellent maintenant :
http://www.sciencemag.org/news/2016/01/feature-astronomers-say-neptune-sized-planet-lurks-unseen-solar-system

En français :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Plan%C3%A8te_Neuf

Bien que ce ne soit PAS encore la découverte officielle de la Planète X, c'est un pas dans la bonne direction. 

Cela fait partie du processus de divulgation douce, qui a lieu en ce moment. 
Depuis des décennies, la cabale a étouffé sa connaissance de l'existence de la Planète X. 
Le Maui High Performance Computing Center (MHPCC), contrôlé par le groupe Chimera, intercepte toutes les données rassemblées par tous les observatoires astronomiques importants du monde entier et efface toutes les données qui pourraient conduire directement à la découverte de la Planète X :
Lien français : https://fr.wikipedia.org/wiki/Air_Force_Maui_Optical_and_Supercomputing_observatory

Il y a huit ans, le scientifique japonais Patryk Lykawka a publié un article scientifique qui a prédit l'existence d'une planète hypothétique, très proche de la vraie Planète X pour ce qui est de ses caractéristiques orbitales :
http://allesoversterrenkunde.nl/!/!/actueel/artikelen/_detail/gli/the-mystery-of-planet-x/
http://arxiv.org/abs/0712.2198
http://arxiv.org/ftp/arxiv/papers/0712/0712.2198.pdf

Son article, bien sûr, n'a pas reçu une couverture de presse internationale comme l'annonce actuelle faite par Mike Brown, parce que cela s’approchait trop de la vérité.



Voici les caractéristiques de la vraie planète X, qui m'ont été données par les Pléiadiens :


Rayon : 7,500 km
Masse : 0.76 de la masse terrestre
Demi-grand axe : 70 UA (Unité Astronomique)
Inclinaison : 40 degrés
Excentricité : 0.25

La Planète X a un noyau rocheux, un manteau de glace d'eau et une mince couche de surface de méthane gelé. 

Si une sonde spatiale visitait la Planète X à une certaine distance, elle y trouverait une surface bleue argentée, avec de grandes sections de terrain lisse et des portions de surface géologiquement dynamiques, avec des signes de cryovolcanisme. 
Si cette sonde s’approchait suffisamment pour que la résolution de ses caméras dépasse 10 mètres par pixel, elle découvrirait de curieuses formes rectangulaires, hautement réfléchissantes, sur certaines parties de la surface. 
Ce sont les plafonds de verre des bases souterraines du Mouvement Résistance et de la flottille de la Confédération Galactique.

Et, si vous ne l'avez pas encore deviné, la Planète X n'est PAS Nibiru.

http://lasphrebleue.blogspot.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !