vendredi 20 mai 2016

Fulford : Génocide et Trafic d'Organes en Ukraine !


La Mafia Khazare a utilisé la Guerre au Donbass pour Pratiquer un Génocide et le Trafic d'Organes sur les Opposants, mais aussi sur ses Soldats Morts ou Blessés !


Mikhaïl Saakashvili et son épouse Sandra Roelofs dirigent ce génocide !

 

Cher Benjamin,
Chers Amis. 
Information urgente !!! 
Un Génocide en Ukraine !Ci-dessous vous trouverez des informations plus détaillées. 
Merci, très cher, pour votre merveilleux service à l’humanité. 
Vous savez combien les gens vous aiment.

Nous le Peuple ! Amis ! Américains !
Nous vous prions de regarder une vidéo et la transcription du témoignage d’un agent de la SBU (Service de sécurité ukrainien) qui décrit le génocide d’habitants en Ukraine et dans le Donbass pour ainsi prélever les organes sur des êtres vivants, y compris des enfants et des femmes, le tout organisé par un groupe de médecins criminels, de politiciens et d’agents de la SBU.



Qui a organisé la guerre en Ukraine et pourquoi.
La confession d’un agent de la SBU 
L’agent de la SBU a expliqué que le gang criminel, qui commet ce génocide pour prélever des organes sur des êtres vivants y compris des enfants, et ainsi commercialiser ces organes humains en Israël et dans d’autres pays occidentaux, est dirigé par Mikhaïl Saakashvili et son épouse Néerlandaise Sandra Roelofs.
Mikhaïl Saakashvili est l’actuel gouverneur de l’Oblast (région) d’Odessa en Ukraine, et il a été le troisième Président de la Géorgie pendant deux mandats consécutifs du 25 janvier 2004 au 17 novembre 2013.
 https://keithrkenney.files.wordpress.com/2011/10/sandra21.jpg

Sur une vidéo on voit des charniers de civils et de militaires assassinés, des photos de leurs organes prélevés, les locaux dans lesquelles les corps des personnes assassinées avaient été jetés, et les photos des criminels qui ont participé au génocide des habitants de l’Ukraine et du Donbass (Novorossya). 
Sous cette transcription, j’ai ajouté :

 

 http://img.over-blog-kiwi.com/1/84/93/53/20160517/ob_0ab04b_benjamin-fulford-2-214x140.jpg

 

1.                Benjamin Fulford – Lettre d’information complète – le 9 mai 2016
 http://www.stage2omega.com/benjamin-fulford-full-report-may-9-2016/
D’importantes évolutions se préparent sur tous les fronts, y compris un changement de régime politique aux États-Unis et de sérieux bouleversements politiques en Chine
Dans sa lettre d’information Benjamin rapporte qu’une "…opération conjointe Américano-Russe est en cours contre la Mafia satanique khazare, selon le Pentagone et d’autres sources.  Prenant conscience que des centaines de milliers d’enfants sont victimes de la boucherie des Khazars aux États-Unis, en Ukraine et ailleurs…"

Le témoignage d’un agent de la SBU que je vous propose de regarder sur la vidéo et de lire, est une preuve de plus, des crimes commis contre des enfants par la plus grande organisation Criminelle au monde, connue aussi aux États-Unis comme :
- La Mafia khazare (KM)
- La Mafia juive des Rothschild
- Le plus grand Parasite contre les êtres humains au Monde,

2.                Benjamin Fulford fournit un lien vers l’article, Pièces Détachées, qui est une preuve supplémentaire pour appuyer le témoignage d’un agent de la SBU sur le génocide perpétré contre le peuple Ukrainien.
 http://82.221.129.208/ifyouareinamericayouprobablycantseethisw9.html



En voici la raison : SCOOP : 25.000 enfants Ukrainiens ont servi de  pièces détachées pour le programme de collecte d’organes Israélien. 
De MX22
"Une complot international Israélien pour enlever des enfants et prélever leurs organes, prend de l’ampleur alors qu’un autre article divulgue un complot de Tel Aviv afin d’importer des enfants Ukrainiens dans le but de prélever leurs organes".
Le reportage met en lumière le fait qu’Israël, au cours des deux dernières années a fait venir quelques 25.000 enfants ukrainiens dans les territoires occupés afin de prélever leurs organes. 

Il cite l’exemple d’un citoyen ukrainien cherchant en vain, 15 enfants qui ont été adoptés en Israël. 
Les enfants avaient visiblement été enlevés par des centres médicaux Israéliens où ils ont été utilisés comme des "pièces détachées".

Chers amis, veuillez me pardonner d’éventuelles erreurs de grammaire. 
Je suis agressée par la Mafia khazare, dont les mercenaires lancent régulièrement des cyber-attaques sur mes P.C. portables, et je vais vous expliquer ci-dessous qu’il y a à peine trois semaines, j’ai subi la septième tentative de meurtre par des criminels Israéliens…
Je me sens encore faible, mais j’ai survécu. 

Dieu m’a sauvée une fois de plus… 
Certains de mes amis savent que ces criminels khazars, leurs mercenaires, et des agents corrompus des Fusion Centers* de Californie du Nord, ont commis plus de 128 infractions criminelles contre moi depuis 2010. 
Ces faits ont été déclarés à la police et au FBI. C’est ce que j’ai subi de la part de la Mafia khazar pour avoir assisté et aidé des locataires à faible revenu en Californie. 
*Les Fusion centers (ou centres de synthèse), véritables centres de flicage de la population, sont des annexes régionales établies sous l’égide de la Homeland Security (Sécurité intérieure) NdT.

Avec mes bénédictions à chacun d’entre vous
Nina Sidorova
Présidente de l’Association des locataires de Californie du Nord
La transcription du témoignage d’un agent de la SBU traduite en anglais au mieux que je peux.

 

http://pbs.twimg.com/media/B8w-XzeIgAA_wZL.jpg

 

Qui a organisé une guerre en Ukraine et pourquoi

La confession d’un agent de la SBU 

0 :22 – L’individu apparaissant dans la vidéo déclare qu’il est un agent de la SBU (Service de Sécurité Ukrainien). En décembre 2014, il a été envoyé au Donbass (Novorossya), dans la zone ATO avec un groupe médical. 
Ce groupe était appelé Le Groupe de Soins intensifs d’Urgence.
Il déclare qu’ils ont été formés pendant deux semaines dans la ville de Kramatorsk, après quoi ils ont été mis en relation avec un groupe de médecins. Ils ont reçu de l’équipement médical occidental neuf et de nouvelles armes. 
Il a expliqué que le Colonel Michenko de la SBU les a informés que de nombreux soldats voulaient faire don de leurs organes après leur mort, et que les parents de ces soldats recevraient de l’argent pour les organes qui seraient prélevés sur les soldats morts. 
Cependant, plus tard il a été témoin que les organes étaient prélevés sur des personnes vivantes, y compris des civils – des femmes et des enfants.
Pour chaque personne sur laquelle des organes étaient prélevés, cet agent de la SBU percevait 170 $. 
Il déclare à plusieurs reprises au cours de son témoignage qu’on prélevait non seulement les organes internes tels que les reins, le foie ou la rate sur des êtres vivants : des enfants, des femmes et  des soldats, mais aussi leurs yeux, la peau, les os, etc.
2 :24 – La responsable des transplantations, Elisabeth Debruk, une citoyenne des Pays-Bas, a demandé à d’autres criminels travaillant avec elle, de prélever des organes sur des personnes vivantes sans leur permission. Très souvent, elle prélevait des organes sur des civils, y compris des enfants. 
Il fallait 5 à 7 minutes à Elisabeth Debruk pour prélever les reins et d’autres organes sur un soldat légèrement blessé, ou sur des civils. Elle mettait les organes dans des containers spéciaux et les remettait à des agents de la SBU pour qu’ils les envoient à l’épouse de Mikhaïl Saakashvili, Sandra Roelofs. (Гражданин Грузии и Украины МСукашвилли)
Dans son témoignage, l’agent de la SBU a mentionné la ville de Kramatorsk et la ville de Debaltseve (Donbass). Il a dit que de nombreux organes avaient été prélevés sur des habitants du secteur C près de ces villes. (Сектор Ц)
L’agent de la SBU a expliqué qu’un jour de février 2015, en un seul endroit où il travaillait avec Elisabeth Debruk, ils ont prélevé et expédié 23 paires de reins humains, de foies et de rates.

3 :13 – L’agent a dit que les cadavres des personnes dont les organes avaient été prélevés ont été chargés dans des camions et transportés dans la ville d’Artemovsk où d’autres membres du groupe avaient creusé des fosses communes pour ces gens assassinés.
Il a dit que nos Généraux et nous avions gagné beaucoup d’argent, en travaillant à Debaltseve et en prélevant des organes humains.


http://www.novinite.com/media/images/2010-06/photo_verybig_117653.jpg


4 :17 – L’agent de la SBU dit qu’il maîtrise bien l’anglais, et qu’il a assisté à une conversation entre Elisabeth Debruk et l’épouse de Mikhaïl Saakashvili, Sandra Roelofs, qui l’appelait d’Europe en lui demandant d’augmenter le nombre et la qualité des organes prélevés. Sandra Roelofs était le vrai patron qui dirigeait ce groupe et elle a ordonné de prélever des organes humains sur des êtres vivants en Ukraine et dans le Donbass.
Sandra Roelofs a dit à l’agent de la SBU, que s’il rencontrait des problèmes dans la collecte des organes humains, il devait contacter le Colonel Vladimir Michenko, et que si ce dernier rencontrait des problèmes sérieux, il devait contacter le Directeur-adjoint de la SBU, le Général Alexander.
4 :41 – Cet agent témoigne que tout avait changé après que Mikhaïl Saakashvili ait visité cette région de l’Ukraine (le Donbass) où ce groupe criminel de médecins et d’agents de la SBU ont commis des meurtres en prélevant les organes sur des gens. La colonel Michenko avait demandé à cet agent de la SBU d’accompagner Saakashvili le 22 avril 2015.
Elisabeth Debruk a assisté à toutes les réunions avec Saakashvili dans la ville de Kramatorsk et la ville de Lisichansk (Donbass).
Mikhaïl Saakashvili a félicité les médecins et les agents de la SBU pour la collecte des organes humains, et leur a annoncé que leurs salaires allaient être augmentés. Saakashvili a qualifié les organes humains de "produits" et il a demandé que l’on augmente la livraison des "produits".

 

http://static1.purepeople.com/articles/8/57/58/8/@/423701-nicolas-sarkozy-et-carla-bruni-950x0-2.jpg

 

5 :40 – "Après le départ de Mikhaïl Saakashvili, tout a pris une tournure diabolique", selon l’agent de la SBU. Il a dit que les meurtres d’habitants ont énormément augmenté. Les victimes sur lesquelles les organes avaient été prélevés  ont été enterrées dans des fosses communes, et il a constaté que ces personnes assassinées étaient déclarées disparues dans les documents de la SBU. Les proches de ces soldats n’ont pas touché le moindre centime, et on leur a annoncé que leurs fils et leurs maris étaient portés disparus.

5 :50 – Lorsque les combats se sont arrêtés (au cours de la trêve), Sandra Roelofs, l’épouse de Mikhaïl Saakashvili, a commencé à appeler presque tous les jours, en demandant qu’on augmente les livraisons d’organes. L’agent de la SBU a dit qu’Elisabeth Debruk, Roman et Svetlana ont alors prélevé des organes sur des civils ukrainiens, y compris des enfants.

 

http://www.actusoins.com/wp-content/uploads/2015/03/DSC00572-300x225.jpg

 

6 :00 – L’agent de la SBU a expliqué ce qui s’était passé près de la ville d’Opasnoe en Ukraine (Donbass). Il a fourni un exemple du meurtre sur des civils, y compris des enfants. Il a expliqué qu’Elisabeth Debruk avait assassiné une fillette de 12 ans qui n’avait perdu connaissance que quelques minutes après l’explosion d’un obus tombé à proximité. La criminelle Debruk (une citoyenne des Pays-Bas) a prélevé les reins et la rate sur cette enfant vivante âgée de 12 ans. (Voyez les photos au repère 6 :12). E. Debruk a également prélevé les organes du père de cette fillette, qui n’était PAS blessé. L’agent se rappelle du nom du père de la fillette (son nom était Vladimir Laychevsky). L’agent de la SBU s’est souvenu de ce nom parce qu’il a pris son passeport et l’a remis à d’autres agents. La mère de la fillette était blessée et elle a été envoyée à l’hôpital pour se faire prélever tous ses organes.
Lorsque l’agent de la SBU a vérifié les documents médicaux, il a vu que ces trois personnes, y compris la fillette de 12 ans, avaient été déclarés mortes à la suite d’une explosion.
Comme je l’ai mentionné plus haut, l’agent de la SBU a dit à plusieurs reprises au cours de son témoignage que non seulement on prélevait les reins, les foies et les rates sur des Ukrainiens et Russes vivants, mais également leurs yeux,la peau, les os, etc.


http://im.mtv.fi/image/3871734/landscape16_9/752/423/a2fde9586509572f093b657b40b23d85/bl/ukraina-donestsk-ilovaysk-10-8-2014.jpg


6 :40 – L’agent de la SBU a déclaré qu’il avait été témoin du génocide sauvage sur des civils qui a eu lieu en Ukraine et dans le Donbass. Il en a été choqué même s’il y a participé. Dorénavant, Il ne serait plus capable de participer à ce génocide.
Le 4 juin 2015, il a rédigé sa lettre de démission. Il a fait à son commandant un rapport sur ce génocide sauvage perpétré sur des civils et des soldats en Ukraine et dans le Donbass. Le Colonel Michenko lui a demandé pourquoi il avait donné sa démission. L’agent de la SBU lui a à nouveau expliqué que le génocide contre les civils et les soldats se poursuivait … Il a fourni des preuves à l’appui de son témoignage.
7 :02 – On lui a dit qu’il devrait montrer les charniers des civils et des soldats assassinés dont les organes avaient été prélevés. S’il vous plaît regardez les photos de ces fosses et regardez cette partie de la vidéo.
On a demandé à cet agent de la SBU de prendre des vacances et de se reposer, après quoi il serait promu.
7 :08 – La vidéo montre comment on a ouvert les fosses communes des civils et des soldats dans la ville d’Artemovsk. Des médecins légistes ont été envoyés sur place.Rien qu’à un endroit seulement, 132 (cent trente-deux) cadavres de personnes assassinées ont été exhumés. Ces gens ont été assassinés parce que leurs organes avaient été prélevés. Il y avait quatre corps dans chaque tombe. L’agent de la SBU ne sait pas où les cadavres ont été emmenés après que les légistes les aient sortis des fosses communes.

 

http://www.les-crises.fr/images/images-diverses/2014/ukraine/25-fascistes/manifestants-svoboda-12.jpg

 

7 :24 – L’agent de la SBU déclare que le 11 juin 2015, il a rencontré le Général Alexander Radechky à Kiev. (Commentaire de Nina : Radechky est un juif khazar). 
Le Général Radechky lui a dit qu’il devait prendre des vacances et se reposer, après quoi il serait promu au grade de major. Cependant, à la sortie du bureau du Général, l’agent a été immédiatement battu puis arrêté, ensuite des agents de la SBU l’ont emmené dans les sous-sols du bâtiment de la SBU.
Ceux qui avaient arrêté cet agent lui ont signifié un mandat d’arrêt pour falsification de documents et ont exigé de lui qu’il signe un accord pour être admis dans un hôpital psychiatrique. Ils lui ont fait comprendre que s’il ne donnait pas son accord pour l’hôpital psychiatrique, il serait emprisonné ou bien assassiné.
L’agent de la SBU a répondu : «D’accord, j’irai à l’hôpital psychiatrique». Il a juste demandé qu’on le laisse rentrer chez lui pendant une nuit, et a donné 300 $ à ceux qui l’ont arrêté. 
C’était tout l’argent qu’il avait sur lui. 
7 :52 – Il a demandé qu’on le laisse rentrer chez lui pour une nuit. L’agent de la SBU a promis de payer à ceux qui l’ont arrêté 1000 $ chacun s’ils le laissaient rentrer chez lui pendant une nuit avant d’aller à l’hôpital psychiatrique … Lorsqu’ils l’ont ramené chez lui, il a donné 1000 $ à chacun de ceux qui l’avaient arrêté.
Il témoigne : «Je suis un officier spécialisé dans le renseignement, et cela n’a pas été un problème de m’enfuir, même quand quelqu’un surveillait ma maison …»



https://underthegrayline.files.wordpress.com/2015/02/46c02-fosse2bcommune2ben2bukraine.jpg?w=585&h=350


8 :18 – L’ancien agent Ukrainien de la SBU en appelle à nous tous … Il montre des vidéos et des photos des charniers et des organes qui ont été prélevés sur des êtres vivants qui ont été assassinés ensuite. Il montre les vidéos de criminels qui ont participé au génocide de civils et de soldats en Ukraine et dans le Donbass.

8 :25 – Vous pouvez voir sur ses vidéos les cadavres des gens dont les organes ont été prélevés. Vous pouvez voir les pièces dans lesquelles les cadavres étaient jetés après que les organes aient été prélevés sur des personnes vivantes qui ont été ensuite assassinées.
8 :33 – L’agent de la SBU a déclaré qu’il pouvait montrer d’autres fosses communes de gens qui avaient été assassinés parce que leurs organes avaient été prélevés. Il mentionne des charniers près du village de Chassovya (Часовья), dans lesquels reposent plus de 97 (quatre-vingt dix-sept) personnes, dont les organes ont été prélevés.
Il a déclaré que plus de 20 (vingt) personnes assassinées étaient des civils, des enfants et des femmes.

8 :50 – L’agent de la SBU parle d’un charnier près de la ville d’Uglegorsk (Углегорск), où plus de 30 (trente) personnes ont été enterrées. Il déclare que ces gens ont été assassinés parce qu’on leur a prélevé leurs organes.

9 :01 – Il a contacté WikiLeaks en décrivant le génocide des populations en Ukraine et dans le Donbass.
L’agent de la SBU déclare une fois de plus que ce sont les criminels Mikhaïl Saakashvili (Гражданин Грузии и Украины М. Сукашвилли) et son épouse néerlandaise, Sandra Roelofs, qui dirigent cette affaire génocidaire en tuant des civils, y compris des enfants, des femmes, et des soldats afin de leur prélever leurs organes, la peau, les yeux et les os pour en faire un commerce.

9 :00 – L’agent de la SBU déclare qu’il sait qu’il est coupable d’avoir participé à ce génocide sauvage. Il dit qu’il mérite un châtiment sévère. Cependant, il ne renoncera pas, et il fera tout ce qu’il peut afin de révéler ce Génocide et le prélèvement d’organes sur des êtres vivants en bonne santé, en Ukraine et dans le Donbass, y compris des enfants et des femmes.
L’agent de la SBU déclare que ce génocide n’est pas terminé. Le génocide des populations du Donbass (Novorossya) et de l’Ukraine continue …

9 : 13 – L’agent de la SBU a dit que son ancien coéquipier, Gennady Getman, a été promu, et qu’il est maintenant le chef du groupe médical qui assassine des personnes, y compris des enfants après leur avoir prélevé leurs organes lorsqu’ils étaient encore en vie. Il a déclaré que Gennady Getman falsifie les documents, en déclarant que des personnes vivantes et en bonne santé sont mortes, après quoi les médecins criminels prélèvent les organes de ces gens là, et les personnes assassinées sont enterrées dans des fosses communes.
Il a dit que n’importe quel Ukrainien ou habitant du Donbass pouvait être victime de ces meurtriers.
9 :35 – Cet agent repenti de la SBU en appelle à nous tous, en nous demandant de l’aider à mettre fin à ce génocide des habitants de l’Ukraine et du Donbass !


https://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2014/09/enfant-brestskaya-krepost.jpg


Traduit du mieux que je peux,
Nina Sidorova,
Présidente de l’Association des Locataires de la Californie du Nord
Traduction française Patrick T rev Isabelle


L'Importation d'Enfants Ukrainiens pour leurs Organes !

Une conspiration israélienne internationale pour enlever des enfants, et récolter leurs organes, prend de l'ampleur telle une autre histoire choquante, qui divulgue le complot de Tel Aviv, pour importer les enfants Ukrainiens, et prélever leurs organes.
L'histoire met en lumière le fait que, au cours des deux dernières années, Israël a apporté quelque 25.000 enfants Ukrainiens, dans la partie occupée, dans le but de prélever leurs organes.
Il cite la recherche infructueuse par un homme Ukrainien, de 15 enfants qui avaient été adoptés en Israël. Les enfants avaient clairement été amenés dans des centres médicaux Israéliens, où ils avaient été utilisés pour "pièces de rechange"
Le récit a été dévoilé il y a cinq jours, par un professeur ukrainien de philosophie et auteur, Vyacheslav Gudin, lors d'une conférence de pseudo-académique dans la capitale Ukrainienne, Kiev. Gudin a dit à ces environ 300 participants de la conférence de Kiev, qu'il était essentiel que tous les Ukrainiens soient mis au courant du génocide perpétré par Israël.
La conférence a également présenté deux professeurs, qui ont présenté un livre accusant "les sionistes" de la famine Ukrainienne des années 1930, ainsi que l'état actuel du pays.
Pendant ce temps, les Ukrainiens ont manifesté devant l'ambassade Israélienne à Kiev mardi, pour protester contre une lettre signée par 26 membres de la Knesset (députés), et qui condamnait des propos du candidat présidentiel Sergey Ratushnyak, et qu'ils y sont décrits comme antisémites.
Les manifestants scandaient "L'Ukraine n'est pas la bande de Gaza", ce qui suggère qu'ils considèrent l'effort par les députés Israéliens, comme une ingérence dans leur pays.
Une histoire publiée en septembre, en langue arabe, dans le quotidien Algérien Al-Khabar, a rapporté qu'Interpol, l'organisation internationale de police, a révélé l'existence "d'un gang Juif" qui était "impliqué dans l'enlèvement d'enfants en Algérie et dans le trafic d'organes."
Selon l'histoire, des bandes de Marocains et d'Algériens erraient dans les rues des villes algériennes dans une tentative de chasse aux jeunes enfants. 
Ils allaient ensuite échanger leurs victimes dans la traite des enfants, traversant la frontière vers le Maroc voisin.

 

http://static2.7sur7.be/static/photo/2009/18/7/9/20091229173444/media_xl_3242349.jpg

 

Les enfants étaient ensuite vendus, à des Israéliens et des Juifs Américains à Oujda, la capitale de l'est du Maroc, pour la récolte d'organes en Israël et aux États-Unis.
L'histoire est basée sur des déclarations faites par Mustapha Khayati, chef du Comité National Algérien pour le Développement de la Recherche en Santé.
Khayatti soutient, que l'enlèvement d'enfants en Algérie est lié à des arrestations faites à New York et New Jersey, à la fin de juillet, dans lesquelles plusieurs hommes juifs ont été parmi les 44 personnes arrêtées, dans le cadre d'une enquête sur le trafic illégal d'organes et la corruption politique.
L'histoire est venue en ligne avec l'article publié le mois dernier à Aftonbladet, le plus grand média quotidien de la Suède, qui suggère que l'armée Israélienne a kidnappé et tué des jeunes Palestiniens afin de récolter leurs organes. Il a mis en lumière le cas de Bilal Ahmed Ghanem, un Palestinien de 19 ans, qui a été abattu en 1992 par les forces Israéliennes dans le village Cisjordanien de Imatin.

 

http://www.palestine-solidarite.org/israel-Stealing-Palestinian-Organs-211x300.jpg

 

Bostrom, qui a été témoin du meurtre de l'homme, a déclaré que le corps de Ghanem avait été enlevé après la fusillade, et a été retourné par l'armée Israélienne, quelques jours plus tard à minuit, au cours d'un couvre-feu imposé, avec, de l'estomac au cou, une découpe qui avait été recousue.
Bostrom a fait valoir qu'une autopsie serait nécessaire si la cause du décès n'était pas apparente, alors que dans ce cas, il était clair que Bilal avait été abattu.
Après cet incident, au moins 20 familles Palestiniennes ont dit à Bostrom, qu'ils soupçonnaient que l'armée Israélienne avait pris les organes de leurs fils, après que ceux-ci aient été tués et emmenés par les forces Israéliennes, pour ensuite être rebalancés dans le secteur.
Et ce n'est pas la première fois. 
En juillet de cette année, une autre arnaque d'organes par des personnes ayant des contacts en Israël, a été découverte au New Jersey, USA. 
Lire l'article suivant de Bloomberg.com :
New Jersey Mayors, Cinq rabbins arrêtés dans l’investigation sur la corruption
By David Voreacos
https://mx22.wordpress.com/2009/12/03/25000-ukrainian-children-organs-havested-in-israel/

 Ndlr : J'avais vu une vidéo (de quelqu'un caché dans un fourré) où des policiers aux USA s'attaquait à un SDF la nuit et l'étouffait pour lui prendre ses organes et il repartait dans un sac mortuaire !
Ces derniers temps de nombreux SDF ont disparu des villes aux USA !

3 commentaires:

  1. https://renaultolivier.wordpress.com/2016/02/02/le-soleil-vert-est-une-realite/

    RépondreSupprimer
  2. https://renaultolivier.wordpress.com/2016/10/14/au-vietnam-on-denonce-le-trafic-de-la-plastination/

    RépondreSupprimer
  3. https://renaultolivier.wordpress.com/2016/07/26/la-russie-parle-du-scandale-du-recyclage-des-vieux-et-des-malades-en-europe/

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !