mercredi 11 mai 2016

La Propagande du Réchauffement est toujours là !

Montée des mers : cinq des 900 îles Salomon ont déjà totalement disparues ! 

 

http://www.geolinks.fr/wp-content/uploads/2014/05/iles_salomon.gif


Filibert : On fait les gros titres sur la disparition de bancs de sable au milieu de l'océan Pacifique, mais on ne parle pas des nouvelles terres qui émergent tous les ans avec de nouveaux volcans ou avec des alluvions qui s'accumulent, et n'oublions pas que l'écorce terrestre s'appuie sur de la lave liquide et donc tout bouge, que ce soit les continents, les îles ou les fonds marins, de quelques millimètres ou centimètres tous les ans, que ce soit en hauteur ou en translation, et lors des tremblement de terre violents cela peut se déplacer de plusieurs mètres d'un coup !   Donc la disparition de ces bancs de sable qui ont l'air de subir les assauts de vagues plus violentes qu'autrefois, dus sans doute à des modification des courants marins, ne permettent pas de prouver une relation avec le pseudo-réchauffement climatique actuel (théorie mise en place par le Nouvel Ordre Mondial, pour taxer tous les humains afin de remplir les poches de nos Élites).
D'après certains chercheurs, les océans ont une inertie de plus de 800 ans (surtout pour réchauffer les eaux profondes qui alors prennent plus de volume, par leur dilatation, et font monter les niveaux marins) et le dégazage actuel de CO2 par la mer (l'eau chaude stocke moins de gaz) correspondrait au réchauffement de l'optimum médiéval de l'an 1000 à l'an 1350 qui fut beaucoup plus chaud qu'aujourd'hui et qui permis à l'Europe un développement florissant !
Donc tout n'est pas si simple, tout comme l'apparition d'une poche d'eau froide au milieu de l'Atlantique qui risque d'apporter un climat plus froid à l'Europe pour les années qui viennent !  



Les îles Salomon sont un des pays les plus affectés par la montée du niveau des mers. 
L'océan Pacifique s'y élève de 7 à 10 millimètres tous les ans, soit trois fois plus que la moyenne dans le monde. - (Photo Jenny Scott/Flickr, CC BY)

Ces îles étaient inhabitées. 
Mais sur six autres îles, l'élévation du niveau des mers a déjà provoqué la destruction d'une dizaine de maisons et la relocalisation de deux villages.

L'archipel des îles Salomon dans le Pacifique, composée de plus de 900 îles, en a perdu cinq, qui ont été totalement submergées par l'océan, selon une étude australienne publiée vendredi par la revue Environmental Research Letters.

 

http://www.canalmonde.fr/r-annuaire-tourisme/monde/_photos/iles-salomon_1.jpg

Ce type d'île ne risque pas de disparaître !


La faute à la montée du niveau des mers qui y est "trois fois plus rapide" qu'ailleurs, explique son principal auteur Simon Albert dans un article publié sur le site de la chaîne publique australienne ABC.
En moyenne, dans le monde, le niveau des mers s'élève de 3 millimètres par an
L'océan Pacifique de 3 à 5 millimètres. 
Mais dans la région des îles Salomon, la mer monte en moyenne de 7 à 10 millimètres tous les ans depuis 1993.
La faute aussi à l'exposition de ces îles à des vagues particulièrement violentes qui "accélèrent grandement" l'érosion des côtes.
Des maisons détruites, des villages relocalisés

 

http://www.toolito.com/wp-content/uploads/2014/11/kayak-paradis-iles-salomon-pacifique.jpg

Le genre d'île qui peut disparaître après une forte tempête !


Ces cinq îles n'étaient pas habitées, mais ce n'était pas non plus des petits atolls ou îlots. 
La plus petite avait une superficie de 12.000 m2 en 1947. 
La plus grande de près de 50.000 m2 (5 hectares)
Elles étaient également recouverte "d'une végétation tropicale dense âgée d'au moins 300 ans".
Quatre d'entre-elles ont disparu entre1962 et 2002. La plus grande, Kale, a fini par être submergée entre 2011 et 2014.
Six autres îles, dont certaines habitées, ont également subies "une grave érosion"
Trois d'entre-elles ont perdu "plus de la moitié de leur surface habitable".

 

http://preprod-img.planet.fr/files/images/article/1/4/3/302341/1343088-inline.jpg
C'est sûr que ce genre d'habitat doit souffrir lors des fortes tempêtes et cela a dû se produire plusieurs fois au cours des siècles passés !

Sur ces îles, la montée du niveau de la mer a déjà causée la destruction d'une dizaine de maisons et la relocalisation forcée de deux villages plus à l'intérieur des terres.
En août 2014, les autorités de Taro, la capitale de la province de Choiseul, ont également décidé de relocaliser leur ville, qui compte tout de même environ un millier d'habitants, dans les années à venir. 
Celle-ci se trouvant en effet à moins de deux mètres au-dessus du niveau de la mer.
L'étude de Simon Albert est basée sur la comparaison d'images satellites et de vues aériennes du littoral de 33 des îles Salomon, prises entre 1947 et 2015, et sur le recueil de témoignages d'habitants de ces îles.
Les îles Salomon font partie de ces îles qui, avec les Maldives ou les Seychelles, pourraient disparaître si le réchauffement climatique dépassait les 2°C.

 
Vincent Leblé

1 commentaire:

  1. Oui ben, ces iles elles disparaissent aussi à cause de l'extraction du sable pour la construction, comme toutes les autres qui disparaissent en ce moment
    Voir l'explication là https://vertigo.revues.org/10528 dont je citerai l'extrait suivant:"Le suivi topographique de profil des plages aux îles Salomon atteste la même tendance à l’érosion des littoraux soumis à l’extraction des matériaux (Gilles, 1992)"
    Il existe une page de données sur l'extraction du sable dans le monde, et on voit que c'est partout http://coastalcare.org/sand-mining-database/
    Voilà une des principales raisons pour laquelle les iles disparaissent, elles s'enfoncent dans l'eau!!!

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !