jeudi 29 septembre 2016

Des villes englouties découvertes en Inde !**


Par hasard 2 très importantes villes englouties de Khambhat et de Dwarka en Inde ont été découvertes, montrant des civilisations très avancées et très anciennes !


 

Au large des côtes indiennes, dans le golfe de Khambhat, une expédition conduite en 2001 par quelques chercheurs mandatés par le gouvernement indien met à jour un complexe de ruines immergées sur une superficie de près de treize kilomètres carrés. 

Les pièces remontées des profondeurs de ce site sont si anciennes qu’elles suscitent beaucoup d’interrogations.




Les océanographes du National Institute of Ocean Technology (NIOT) de Madras (Inde) ont fait une découverte de la plus haute importance. 
Ils mesuraient les niveaux de la pollution marine dans le golfe de Khambhat, enregistrant des images acoustiques du fond de l’océan quand, plusieurs mois plus tard ils se rendent compte qu’ils ont obtenu des images des ruines d’une immense cité, engloutie à 40 mètres sous le niveau de la mer

En Janvier 2002, l’équipe du NIOT était en mesure de faire des révélations.

La ville engloutie partage des similarités frappantes avec les sites de la civilisation de l’Indus [2300-1700 av. J.-C.].
Les ruines s’étendent sur 9 km le long des rives d’un ancien fleuve, et l’on peut distinguer :
- Les vestiges d’un barrage,
- Un édifice, de la taille d’une piscine olympique, aux marches effondrées, rappelant le Grand Bain de Mohenjo-Daro,
- Un monument rectangulaire de 200 x 45 m est aussi vaste que l’acropole découverte à Harappa,
- Un autre édifice, sorte de grenier à blé, fait de briques de boue, d’une longueur de 183 m.,
- Des rangées de constructions rectangulaires qui s’apparentent aux fondations de maisons en ruine,
- Un système de drainage,
- Des routes.
L’équipe a remonté des outils en pierre polie, des ornements et des figurines, des débris de poteries, des pierres semi-précieuses, de l’ivoire et des restes fossilisés humains…

Voici quelques photos de cette fabuleuse découverte qui donnent une idée de l’avancée de cette civilisation :


 




A Dwarka (toujours sur les côtes indiennes), la portée de la découverte aussi importante pour la religion hindouiste que pour les partisans de la théorie des anciens astronautes… 
En effet, d’anciens écrits indiens mentionnent la destruction d’une bonne partie de la ville de Dwarka par une sorte d’OVNI combattu par Krishna.
 


Traditions Hindous et Lémurie !


La découvert de cette cités engloutie serait pour certains la preuve qu’une grande civilisation a existée dans cette partie du monde (Kumari Kandam) et qui selon certaines théories se situait entre l’inde l’Australie et Madagascar.

 



Kumai Nadu, Kumari Kandam ou encore Lémurie… désigneraient un continent qui autrefois reliait l’Inde, le Sri Lanka, Madagascar et l’Australie. 
D’après la légende tamoule, les Dravidiens seraient à l’origine venus de Kumari khandam, qui aurait sombré dans les flots suite à un tsunami gigantesque. 
Ainsi, des épopées telles que "Silappatikaram" et "Manimekhalai" décrivent-elles la cité engloutie de Puhar. 
De même, l’action du premier poème tamoul de la tradition sangam, "Idaï Sangam", est censé se dérouler sur le continent lémurien.


Théorie des "Anciens Astronautes"


Dans une présentation de History Channel "Ancient Aliens", le 11 Novembre 2010, (On parle de Khambhat et de Dwarka à partir de la 28ème minute de ce très intéressant documentaire) des anciens théoriciens des astronautes et l’archéologue sous-marin ont présenté des preuves qu’une civilisation a été engloutie il y a des milliers d’années avant voir les êtres humains actuels vivant sur la planète, aurait pu éventuellement construire les ruines des ancienne villes de Khambhat et Dwarka, qui dit-on, serait le lieu d’habitation ancien du Seigneur Krishna, qui parmi beaucoup de dieux est soupçonné être un alien. 

Une légende raconte que, après une grande bataille avec des vaisseaux spatiaux (Vimanas), Krishna est finalement reparti de la Terre après que sa Dwarka chute dans la mer.
Dans ce film, il est affirmé que des artéfacts ont été datés à 35.000 ans et que donc la cité aurait entre 35.000 et 9.000 ans…
 

Sources :
https://investigationsoanisetoceanographiee.com/2012/03/27/les-cites-englouties-de-khambhat-et-dwarka/
http://www.mystere-tv.com/des-extraterrestres-a-l-origine-des-cites-englouties-v3835.html
http://7lameslamer.net/cites-et-iles-englouties-sous-l.html
En savoir plus sur http://www.neotrouve.com/?p=11359

2 commentaires:

  1. Graham Hanckok a consacré deux excellents ouvrages sur ces sujets "Civilisations englouties t1 et2"

    RépondreSupprimer
  2. http://www.topito.com/top-villes-englouties-ruines-sous-leau-beau-antiquite

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !