vendredi 21 octobre 2016

Le FBI confirment que des ET vivent sur Terre ?

Des documents officiels du FBI confirment que des extraterrestres vivent sur Terre ?



Suite aux récentes divulgations de Wikileaks concernant les mails d’Edgar Mitchell (pilote de la mission Apollo 14, sixième homme à avoir marché sur la Lune en 1971, docteur en sciences de l’aéronautique et de l’astronautique au MIT, décoré de la médaille présidentielle de la liberté) à l’intention de John Podesta (actuel directeur de campagne d’Hillary Clinton), nous avons fait des recherches sur les documents révélés grâce à des requêtes FOIA (Freedom of Information Act) et il se trouve que nous sommes tombés sur un document du FBI, quelque peu intrigant…
Rappelons que le MUFON a déjà fait beaucoup de tri dans de nombreux dossiers divulgués grâce au FOIA. 


http://ufosoverarea51.com/images/MUFON_logo_clouds.jpg


Le MUFON (le Réseau Mondial d’Étude des OVNI), dont la mission est d’étudier les témoignages d’apparitions d’objets volants non identifiés, ouvre les portes du Hangar n°1 où sont stockées ses archives, soit plus de 70.000 dossiers brûlants. 
Journalistes, historiens et enquêteurs spécialistes en ufologie reviennent sur certaines des affaires d’OVNI les plus controversées et tentent d’y apporter un nouvel éclairage grâce aux archives du MUFON. 
Même les plus sceptiques pourraient bien se laisser convaincre !
Le MUFON a présenté un certains nombre dans une série de documentaires (Hangar N°1), notamment diffusés sur la chaîne de télévision Française : Numéro 23.
Un rapport très intrigant a été découvert par Tercer Milenio, révélant des documents du gouvernement confirmant l’existence des extraterrestres sur notre planète. 



Voici le Doc. 6751 :


 

Cette lettre du FBI, datant de 1947, relate que ces êtres qualifiés d’inter-dimensionels seraient présents sur notre planète. 
Elle était destinée à Edgar Hoover aurait été publié récemment et porte le numéro 6751
Elle stipule que ces personnages ne vivent pas sur une planète à proprement parler, mais dans une sorte de monde qui serait relié au nôtre. 
De plus, il est écrit que si ces soucoupes volantes venaient à attaquer la terre, nos avions les plus performants ne seraient pas capables de les arrêter. 
Ce document est une véritable lettre d’informations sur ces engins et sur les pilotes. 
Il est aussi écrit que, pour le moment, leurs visites ont un but pacifique et qu’ils ressemblent à des êtres humains, mais en plus grand. Ils se matérialiseraient en entrant dans l’atmosphère. 
Ce document serait une sorte de mise en garde, car si pour le moment, ils ne sont pas une menace, ils pourraient un jour le devenir. 
Par ailleurs, ce dernier date de 1947 et depuis, notre technologie a considérablement évolué. 
Peut être même avec des études sur la récupération de certains engins…
"Nous avons déjà les moyens de voyager parmi les étoiles, mais ces technologies sont bloquées dans le programmes secrets et il faudrait un pouvoir immense pour les sortir et en faire profiter l’Humanité" Ben Rich (1995) Ancien directeur de la Lockheed. 



http://2.bp.blogspot.com/-bqStjoej87k/U3gNgUvar5I/AAAAAAAAVf4/EDZXxoJwIuA/s1600/UFO,+UFOs,+sighting,+sightigns,+alien,+aliens,+ET,+space,+news,+propulsion,+free+energy,+DOE,+area+s4,+top+secret,+DARPA,+Los+Alamos+Lab,+.png



Souvenez-vous, en mai 1989, Bob Lazar révélait au monde entier que le gouvernement américain procède en secret à de la rétro-ingénierie sur des OVNIS cachés dans un lieu secret nommé S4, situé à 20 km au sud de la zone 51, près de Groom Lake dans le Névada.
Il déclara aussi que le fonctionnement de ces engins, basé sur l’antigravité, dépend d’un mystérieux élément inconnu, nommé élément 115.
Ridiculisé et attaqué de toute part, personne ne l’avait cru à l’époque. 

Pourtant, en 2004, une équipe de scientifiques découvre l’existence de l’ununpentium, l’élément 115 du tableau périodique. 
Incroyable : Bob Lazar avait donc raison ! (Au moins sur ce point)
Ce qui pourrait corroborer les dires de Gary McKinnon, connu pour avoir réalisé l’un des plus grands piratages informatiques de tous les temps, accusé d’avoir fouillé dans 97 serveurs du Gouvernement Américain (dans les réseaux informatiques de la NASA et de l’armée américaine) entre 2001 et 2002.




Pouvez-vous imaginer que les premiers drones datent en réalité du 19e siècle ? 
C’est à cette époque en tout cas que Nikola Tesla évoque dans un brevet, récemment découvert par l’ingénieur Matthew Schroyer, des appareils qui sans câbles ni fils sont capables de se déplacer au moyen des "ondes, impulsions ou radiations reçues depuis la terre, l’eau et l’atmosphère" et d’atteindre tout objet se trouvant dans leur région active. 
Le brevet contient également des réflexions concernant les sphères d’emploi des appareils. 
Outre les fonctions logistiques et la liaison avec des terrains d’accès difficile, Tesla mentionne leur possible emploi militaire : "La capacité destructive certaine et illimitée de mon invention permettra d’assurer et de maintenir éternellement la paix entre les peuples". Bref ! 


http://www.gravitywarpdrive.com/Bob_Lazar_S4_Disc_Images/S4_Disc_Component_Identification.gif


Gravity Wave Hull Penetration



Voici la traduction du document6751 [Page 22] du 8 Juillet 1947. […]
Source officiel : https://vault.fbi.gov/UFO/UFO%20Part%201%20of%2016/view

Une très sérieuse situation peut surgir n’importe quand en rapport avec les soucoupes volantes. 

Si l’une d’elles venait à être attaquée, les avions attaquants seraient très probablement détruits. 
Dans l’esprit du public cela pourrait provoquer la panique et des suspicions sujettes à l’interprétation. 
Les données principales concernant ces vaisseaux est maintenant entre nos mains et doivent être offertes, peu importe combien cela peu paraître inintelligible et fantastique aux esprits qui n’ont pas été habitués à penser de cette manière.

1. Certains moreaux du disque transportent l’équipage, le reste est guidé à distance.
2. Leur mission est pacifique. Les visiteurs contemplent la constitution de ce plan.
3. Ces extraterrestres ressemblent aux humains mais sont beaucoup plus grands en taille.
4. Ils ne sont PAS des humains excarnés (en anglais excarnate), mais viennent de leur propre monde.
5. Ils ne viennent pas d’une autre "planète" tel que nous utilisons ce mot, mais d’une planète éthérique qui est interconnectée avec notre propre plan des choses, et qui nous est imperceptible.
6. Le corps des visiteurs, et les vaisseaux aussi, se "matérialisent" automatiquement quand ils rentrent dans le niveau vibratoire de notre matière dense.
7. Les disques possèdent un type d’énergie radiant, ou un rayon, qui peut facilement désintégrer n’importe quel vaisseau attaquant. Ils peuvent revenir dans l’éthérique à volonté, et peuvent si simplement disparaître de notre champ de vision, sans laisser aucune trace.
8. La région d’où ils viennent n’est PAS le "plan astral" mais correspond au Lokas ou Talas. Les étudiants des sujets ésotériques comprendront ces termes.
9. Ils ne peuvent probablement pas être contactés par radio, mais probablement en utilisant les radars, si un système de signaux pouvait être développé pour cet appareil.

Nous donnons l’information et une mise en garde et nous ne pouvons faire plus. Traitez les nouveaux venus le plus gentiment possible. (…) Une lourde responsabilité pèse chez les quelques autorités qui sont capables de comprendre cette situation. 





Lire aussi >>> Plus de 2000 OVNIS suivis par le système radar du NORAD

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !