mardi 17 octobre 2017

Las Végas : Le garde de sécurité "disparu" est en "traitement" !


Le garde de sécurité héro qui a "disparu" est en "traitement" dans une clinique de la CIA !

 

 


Le garde de sécurité de Las Vegas, Jésus Campos, a été repéré dans une clinique de Los Angeles célèbre pour son programme de lavage de cerveau MK Ultra [1]. 

Décidément, il n’est pas bon pour la santé ou pour la vie d’un Américain d’être un témoin, de près ou de loin, des attentats sous faux drapeau de la CIA.

En effet :
- - Dans notre précédent article "Las Végas : La Maison Blanche a été avertie une semaine avant le massacre !" nous avions écrit : "La Maison Blanche a reçu un avertissement une semaine avant le massacre sous 'faux drapeau' perpétré par la CIA à Las Vegas, lorsque l'un des comploteurs de celle-ci , nommé Timothy J. Bates, s’est rendu dimanche 24 septembre à Washington DC, exactement une semaine avant que cette attaque n'ait eu lieu le 1er octobre. 

Ce trafiquant d'armes de la CIA a été immédiatement arrêté et mis sous la protection des forces militaires américaines au Centre médical militaire national Water Reed. 
Il a été accusé de maladie mentale !"


 

 

 


- - De même, dans notre article intitulé "Las Vegas. Un témoin oculaire qui a vu plusieurs tireurs, est liquidé", nous avions vu que "Kymberley Suchomel, une survivante de la fusillade de Las Vegas qui a affirmé qu'il y avait plusieurs hommes armés impliqués dans la fusillade, a été retrouvé morte. Elle avait 28 ans. 
Pour les spécialistes du Renseignement, cette mort a été causée, sans doute possible, par un dispositif d'assassinat 'psychotropique' de la CIA, connu pour être capable de tuer et / ou de « mettre hors d’action" (c'est-à-dire mutiler) les personnes souffrant 'd’épilepsie'. Or, on savait que Kymberley Suchomel était épileptique !"
Selon son porte-parole, Campos s'était rendu au centre médical Ronald Reagan UCLA pour une "assistance psychologique" après avoir souffert d'un épisode de stress post-traumatique peu de temps après son apparition sur Fox News pour "vendre la mèche" sur ce qui s'est réellement passé pendant la fusillade. 





 





Le centre médical Ronald Reagan UCLA est un endroit où beaucoup de célébrités vont quand ils ont besoin de "reprogrammation" après avoir une panne en public.
Kanye West s’était précipité là-bas l'année dernière peu de temps après qu'il a déclaré que Jay Z est membre de l'illuminati.
Louis Jolyon "Jolly" West, programmeur en contrôle mental, a également mené à bien son travail au sein de MK Ultra en 1989:
Entre 1974 et 1989, West a reçu au moins 5.110.099 $ de subventions du gouvernement fédéral, acheminées par l'intermédiaire de l'Institut national de la santé mentale (NIMH), une importante source de financement pour les programmes de la CIA. 

Plusieurs millions de dollars ont été injectés dans l'Institut Neuropsychiatrique de l'UCLA dirigé par West, dont plus de 14 millions de dollars en fonds fédéraux au cours d'un seul exercice fiscal avant de démissionner.
La disparition soudaine de Campos a provoqué une inquiétude généralisée après qu'il ne soit pas venu pour une apparition sur le show de Sean Hannity. 

Ses amis, sa famille et la sécurité refusaient de dire aux journalistes où il se trouvait.
La méfiance a grandi lorsque MGM Resorts International (la société propriétaire de l'hôtel Mandalay Bay ) a complètement effacé ses informations de leur base de données des employés. 

Une autre hypothèse est que Campos n’est pas réellement un gardien de sécurité comme la prétendent la police et les grands organes d’information mensongère.
Selon le Daily Mail, son représentant syndical a révélé samedi que Campos avait été emmené dans une clinique peu de temps après, mais il ne savait pas lequel.
"En ce moment, je me demande où se trouve mon membre syndical et quelle est sa condition. C'est très inhabituel.
"J'espère que tout va bien pour lui et je suis sûr que la MGM ou le syndicat le fera savoir aux médias quand nous entendrons quelque chose", a déclaré à Fox 5 Vegas, David Hickey, président des Professionnels de la Sécurité, de la Police et des Pompiers américains.
Campos a été photographié pour la première fois le vendredi comme il a accepté un prix du syndicat.
Selon le dernier calendrier fourni par la police détaillant les événements du 1er octobre, Paddock a pulvérisé 200 balles dans le couloir du 32ème étage de Mandalay Bay, blessant Campos à la jambe, six minutes avant de déchaîner ses balles sur la foule du festival Route 91 Harvest.
Campos, qui n'était pas armé, a survécu à la fusillade et devait participer à cinq entrevues télévisées jeudi soir, dont une sur Fox News,, mais a soudainement disparu.
La journaliste d'ABC News, Stéphanie Wash, a tweeté jeudi, citant le président du syndicat de Campos: «Nous étions dans une chambre et nous sommes sortis et il était parti.


NOTES
[1] Le projet MK Ultra, dévoilé en 1975, est le nom de code d’un projet secret illégal de la CIA des années 1950 à 1970 visant à manipuler mentalement certaines personnes par l’injection de substances psychotropes ou par signaux bioélectriques.
Dirigé par le Dr Sidney Gottlieb, le projet MK ULTRA fut lancé sous l’impulsion du directeur de la CIA Allen Dulles le 13 avril 1953, en réponse à des utilisations supposées de techniques de contrôle mental qui auraient été faites par l’Union soviétique, la Chine et la Corée du Nord sur des prisonniers de guerre américains lors de la guerre de Corée. La CIA voulait développer des techniques similaires. 

Selon Wikipédia, les buts semblent être l'élaboration de méthodes permettant la manipulation mentale ainsi que des possibilités permises par cette maîtrise. 
Parmi les objectifs recherchés, la production d'un sérum de vérité parfait (également nommé la sauce) destiné aux interrogatoires de personnes soupçonnées d'être des espions soviétiques.
L'agence voulait aussi être capable de manipuler des dirigeants étrangers et tentera d'ailleurs d'utiliser certaines de ces techniques sur Fidel Castro.
La CIA dépensa des millions de dollars dans des études ayant pour objet de tester littéralement des douzaines de méthodes pour influencer et diriger l'esprit. 

Un document MK-Ultra de 1955 donne une indication de l'ampleur de l'effort consenti ; ce document fait référence à l'étude d'un assortiment de substances qui altèrent l'esprit comme suit : 


 

 

 


1 - Substances provoquant un raisonnement illogique et une impulsivité au point que le sujet se discréditera en public.
2 - Substances augmentant les capacités mentales et les capacités de perception.
3 - Substances empêchant ou contrariant les effets toxiques de l'alcool.
4 - Substances augmentant les effets toxiques de l'alcool.
5 - Substances produisant les signes et symptômes de maladies connues de façon réversible, pouvant être ainsi utilisées pour les simuler.
6 - Substances rendant la persuasion de l'hypnose plus facile ou qui augmentent son utilité.
7 - Substances renforçant les capacités de l'individu à supporter privation, torture et coercition pendant un interrogatoire ou un lavage de cerveau.
8 - Substances et méthodes physiques produisant l'amnésie des événements se déroulant avant et pendant leur utilisation.
9 - Méthodes physiques pour produire choc et confusion sur de longues périodes et susceptibles d'être utilisées de façon furtive.
10 - Substances provoquant des incapacités physiques comme paralysie des jambes, anémie aigüe, priapisme…
11 - Substance produisant une euphorie "pure", sans "re-descente".
12 - Substances altérant la personnalité de telle façon que la tendance du sujet à devenir dépendante d'une autre personne est augmentée.
13- Substances causant une telle confusion mentale que l'individu sous son influence lors d'un interrogatoire trouvera difficile de soutenir une histoire fabriquée.
14 - Substances qui font baisser l'ambition et l'efficacité générale de l'homme lorsque administrées en quantités indétectables.
15 - Substances qui provoquent faiblesse et distorsion visuelle ou auditive, de préférence sans effets permanents.
16 - Pilule assommante qui peut être administrée subrepticement dans la nourriture, les boissons, les cigarettes, ou sous forme d'aérosol, etc., qui peut être utilisée en toute sécurité, provoque une amnésie maximum, et qui pourrait convenir à certains types d'agents sur une base ad hoc.
17 - Substances qui peuvent être administrées subrepticement par les voies supérieures, et qui, en très petites quantités, rendent impossible toute activité physique.

 

Traduction par Hannibal GENSERIC pour :
http://numidia-liberum.blogspot.fr/2017/10/las-vegas-le-garde-de-securite-disparu.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !