lundi 19 mars 2018

Effets des vies antérieures sur la Santé !


Causes et effets des Vies Antérieures sur la Santé ! 





Les incroyables conclusions d’un célèbre physicien français !


La cause profonde de certaines pathologies que nous subissons peut trouver ses racines dans des expériences karmiques souvent traumatisantes ; comme si l’âme, à travers le corps, cherchait à exprimer un choc ancien. 

C’est notamment ce que Patrick Drouot, physicien français diplômé de l’université Columbia de New York, relate dans son ouvrage "Des vies antérieures aux vies futures".
Il a, en effet, constaté au cours de multiples régressions une cause à effet entre des maux actuels et des expériences antérieures. 

Notamment lors de celle d’une jeune femme souffrant d’asthme1 depuis l’âge de 27 ans. 
Cette personne revécut une fin de vie au Moyen Âge où elle périt étouffé, la poitrine écrasée par une pierre dans sa vingt-septième année. 
Curieusement, après cette séance, ses crises s’espacèrent. 
Le fait d’atteindre cet âge semblait donc être le phénomène déclencheur, comme si du fond de sa mémoire ce traumatisme vieux de plusieurs siècles guettait l’opportunité de s’exprimer pour être évacué.
Ulcère, épilepsie, migraine et même certains cancers :
le lien envisagé par le docteur Morris Netherton
Ce physicien rapporte également le regard du docteur Morris Netherton (Los Angeles)(2), un adepte des thérapies par régression qui n’exclut pas lui aussi des liens entre des événements antérieurs et des maladies telles qu’ulcère, épilepsie, migraines et certains types de cancer. 


 

L’avis édifiant du docteur Roger Woolger :

Et ils ne sont pas les seuls à nourrir ces conclusions. 
Dans ce même ouvrage, l’auteur souligne l’intérêt que porte un autre médecin, le docteur Roger Woolger (3) aux vies antérieures et leurs répercussions sur la santé. 
Chez certains de ses patients, celui-ci voit une explication à leurs troubles de santé dans des fins de vies extrêmement pénibles, tels que ceux suivants (hypothèses émises suite à une recherche des patients de leurs vies antérieures) :
— Un homme qui souffrait d’épilepsie fut amené à retrouver une vie dans laquelle il mourut démembré sur un champ de bataille. A travers ses crises, il semblait exprimer cette terrible agonie.
— Un autre homme qui endurait une douleur dorsale chronique depuis de longues années se découvrit une existence qu’il termina la colonne vertébrale brisée. Après cette séance de régression, la douleur se fit beaucoup moins pénible.
— Une femme qui souffrait de migraines chroniques en est soulagée dès qu’elle y trouve l’explication de leur présence : dans une vie antérieure, un agresseur l’a frappée à mort sur la tête avec une barre métallique.
Leurs travaux démontrant toute l’importance que des expériences karmiques peuvent avoir comme répercussion sur notre vie actuelle et plus particulièrement sur notre santé ne sont pas isolés. Une psychanalyste américaine, le docteur Fioré4, corrobore cette théorie. 

Après avoir fait régressé plusieurs centaines de personnes, elle a remarqué, tout comme ses confrères, que pour beaucoup d’entre elles, le fait de trouver la cause karmique à un problème de santé permettait de l’atténuer considérablement.

 

 

Un principe comparable à une psychanalyse libératrice !

Le mental se libérerait donc selon un principe analogue à une psychanalyse, avec pour résultat une forme de soulagement par répercussion corporelle psychosomatique.
Il paraît toutefois important de préciser ici qu’une régression ne constitue en rien une technique de guérison par elle-même. 

Elle peut tout simplement, dans des cas bien particuliers, permettre de prendre conscience d’une influence "passée" sur une pathologie actuelle dont la manifestation est alors l’expression d’un blocage du subconscient lié à une expérience karmique.
Aussi, toute personne cherchant une éventuelle explication, voire une réponse, à un problème de santé par le biais d’une régression ne doit en aucun cas cesser sont traitement médical s’il en suit un. 

De plus, il est également important de garder à l’esprit que chaque pathologie ayant pour origine une influence psychique n’est pas nécessairement la manifestation d’un accident survenu dans une vie antérieure.


Sources :
1 - Patrick Drouot, Des Vies Antérieures aux Vies Futures, p. 83, Monaco, Editions du Rocher
2 - Patrick Drouot, Des Vies Antérieures aux Vies Futures, p. 88, Monaco, Editions du Rocher
3 - Patrick Drouot, Des Vies Antérieures aux Vies Futures, p. 88-89, Monaco, Editions du Rocher
4 - Patrick Drouot, Des Vies Antérieures aux Vies Futures, p. 89, Monaco, Editions du Rocher


Site : Mémoire des Vies antérieures
http://akbal.canalblog.com/archives/2018/03/13/36225781.html

2 commentaires:

  1. tout cela est prouvé dans les séances d'hypnose régressive avec Rachel fortun ou Aurore chevalier.il ya des disaines de vidéos sur youtube pour celui qui veux les visionner.

    RépondreSupprimer
  2. Merci de parler de ce sujet.
    Connaître certaines de ses vies antérieures peut être très intéressant par rapport, comme dit ci-dessus,
    à des problèmes physiques qui apparaissent soudainement, et quelquefois disparaissent au bout d'un moment.
    C'est intéressant aussi pour comprendre des relations difficiles avec des personnes, proches ou autres, ou au contraire des attirances spontanées, sans explications rationnelles.
    Ceci remet bien des choses en place, à savoir que nous n'avons pas toujours été du bon côté ! .....
    Bien sûr ceci ne résout pas tout, et un travail d'acceptation et/ou de pardon est à faire.
    Des mémoires transgénérationnelles se manifestent aussi.
    Il semblerait que cette croyance en des vies multiples ait été supprimée par les tout premiers responsables "chrétiens" papes/empereurs pour des raisons stratégiques !?
    Bien sûr une vie peut être riche sans cela, et les gens ne sont pas responsables de ces manipulations.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !