dimanche 3 juin 2018

Le 11 septembre 2001 pour le "Grand Israël" !

Le 11 septembre 2001. Pour le "Grand Israël", les Juifs massacrent impunément des milliers de Goys Américains !



Des preuves ont émergé qui prouvent le rôle proéminent des juifs américains et d'Israël dans l'orchestration des attentats du 11 septembre en collusion avec les néocons pro-sionistes. 
Dès le début des années 1990, les Juifs sionistes Paul Wolfowitz et Rabbi Dov Zakheim ont exprimé leur désir de provoquer une attaque terroriste massive contre les États-Unis.

Selon le site australien Xyz.net.au :
Le document de référence produit par ce groupe d'impérialistes démocrates néo-trotskistes était «Reconstruire les défenses de l'Amérique : Stratégie, Forces et ressources pour un nouveau siècle», écrit au nom du projet pour le "Nouveau Siècle Américain" en Septembre 2000. 

Le document est prescient.
Appelant à une présence militaire américaine élargie au Moyen-Orient, le document dit que "tandis que le conflit irrésolu avec l'Irak fournit la justification immédiate, la nécessité d'une présence massive des forces américaines dans le Golfe transcende la question du régime de Saddam Hussein".
Pourquoi l'Amérique aurait-elle eu un "conflit non résolu" avec l'Irak en septembre 2000 ?
"Reconstruire les défenses de l'Amérique" a également appelé à une mise à niveau massive de l'armée américaine, en mettant l'accent sur la guerre non conventionnelle et un éloignement des porte-avions. 

Le type d'armée dont l'Amérique aurait besoin pour combattre la future guerre contre le terrorisme. 
Le document indiquait que ce processus serait accéléré par "un événement catastrophique et catalyseur ... comme un nouveau Pearl Harbor".
Effectivement. 



 

Frank Lowy et Larry Silverstein

 

Larry Silverstein et Frank Lowy ont énormément profité de la destruction du World Trade Center.
Silverstein a acheté les bâtiments autrefois publics en avril 2001 de l'Autorité portuaire de New York et a rapidement doublé la couverture d'assurance pour inclure le terrorisme

Il a également mis une clause dans le contrat pour s'assurer que si les bâtiments étaient détruits, lui et la compagnie de Lowy Westfield auraient le droit exclusif de les reconstruire.
Chaque matin, Silverstein prend son petit-déjeuner au restaurant Windows sur la Tour du World, au 107ème étage de la tour nord. 

Le jour du 11 septembre, cependant, il était absent des tours à cause d'un rendez-vous médical fortuit. Deux de ses enfants, qui travaillaient également dans le bâtiment, étaient également absents lorsque les avions ont frappé.
Plus tard dans la journée du 11 septembre, Larry Silverstein a téléphoné à ses avocats pour voir si deux attaques distinctes pouvaient être revendiquées afin de doubler le montant de son assurance.
Le plus accablant, Silverstein a officiellement donné ce jour-là comme instruction de "tirer" WTC 7. 

Cette expression est spécifiquement utilisée dans les démolitions de bâtiments, et est un terme technique utilisé pour décrire une démolition contrôlée.
Comment Larry Silverstein aurait-il pu utiliser ce terme à moins que le bâtiment n'ait été câblé pour être démoli?
Sur un investissement de 15 millions de dollars et des fonds empruntés, Silverstein et Lowy ont récolté plus de 4,5 milliards de dollars des assurances.
L'Israélo-Américain Silverstein et l'Israélo-Australien Lowy sont de bons amis avec Benjamin Netanyahou, de Rupert Murdoch et d’Ariel Sharon. Depuis des années, TOUS les dimanches SANS EXCEPTION, Netanyahou appelait Silverstein pour parler au téléphone.
Aptitude
La complexité des attaques contre le World Trade Center ce jour-là, la création du faux récit et la dissimulation subséquente exigent que les acteurs de l'État profond américain soient derrière la planification et la conduite des attaques. Il est absurde de croire le contraire. Si Al-Qaïda l'a fait, pourquoi leurs attaques suivantes ont-elles principalement consisté en de jeunes fanatiques se faisant exploser dans des lieux publics avec des gilets de suicide de technologie rudimentaire ?
De tous les acteurs étatiques qui avaient la capacité de mener ce genre d’attaque, aucun d'eux ne figure sur la liste des pays décrits par les néoconservateurs pour être envahis et détruits par les États-Unis et leurs alliés après le 11 septembre. 



 

 

Accès !

Après l'attentat à la bombe du WTC de 1993, la sécurité du complexe WTC a été confiée à Kroll Associates, détenue par deux Juifs sionistes, Jules et Jeremy Kroll, par l'intermédiaire de leur société Marsh & McLennan. 
Si quelqu'un voulait mettre des explosifs à l'intérieur des Twin Towers avant le 11 septembre, il ne pouvait le faire qu’avec avec la complicité et même la coopération des Kroll.
Le premier avion qui a heurté la tour nord du WTC l'a fait directement et précisément à l'endroit où se trouvaient les bureaux de Marsh & McLennan, garantissant ainsi que toute preuve ayant pu exister, serait été détruite.
Le directeur général de Kroll, Jerome Hauer, a accordé une interview à Dan Rather dans la matinée du 11 septembre, déclarant qu'Oussama Ben Laden était responsable des attaques. 

Comme nous le verrons, Jerome Hauer faisait partie d'un groupe de sionistes éminents qui apparurent à la télévision peu de temps après les attaques, et qui ont accusé Oussama Ben Laden. 
Mais des documents de la CIA, parus récemment, ont prouvé que Ben Laden est un agent de la CIA [1], et non pas le super terroriste que les médias et les gouvernements menteurs nous décrivent.
La société chargée de la sécurité dans les aéroports où les pirates de l'air du 11/9 auraient embarqué dans les avions était Huntsleigh USA, filiale à 100% d'ICTS International. ICTS appartient à Ezra Harel et Menachem Atzmon. 

Les deux sont, d’après des sources israéliennes, des agents du Mossad.
 

Présence sur les lieux !

Juste après les événements du 11 septembre, les juifs Jerome Hauer, Lewis Paul Bremer et Ehud Barak, se sont également assurés de se placer au centre des médias pour déclarer que Ben Laden l'avait fait.
Paul Bremer est apparu sur NBC à l'heure du déjeuner le 11 septembre pour cimenter le récit que Ben Laden était responsable. Bremer a grandement bénéficié (financièrement) de la guerre contre le terrorisme, étant responsable de la "reconstruction" désastreuse de l'Irak après l'invasion de 2003.
Ehud Barak, un Likoudnik inconditionnel, est apparu dans le studio londonien de BBC World une heure après le premier coup d'avion, déclarant que non seulement Ben Laden était responsable mais que voyager par avion allait devenir plus compliqué ; et qu'une nouvelle "guerre contre le terrorisme" avait commencé. Il a désigné les pays par lesquels il fallait commencer : "Iran, Irak, Libye, Corée du Nord. 

C'est la seule façon. Sans cette clarté de but, il n'y aura pas d'ordre mondial ".
Deux de ces quatre pays ont déjà été envahis et détruits par les États-Unis pour faire avancer le programme des Juifs (Grand Israël) et des néocons. 

Les deux autres pourraient bien précipiter la troisième guerre mondiale.
Dans les heures qui ont suivi la chute des tours, des reportages ont commencé à circuler dans les médias américains à propos de la présence de fourgonnettes blanches aux alentours de New York, où les intermédiaires du Moyen-Orient agissaient de façon suspecte. 

Dans un cas, une femme de New York a rapporté des scènes de jubilation parmi cinq de ces personnes suspectes en regardant les tours tomber. 

 

Michael Chertoff

 

Ces reportages ont disparu quand on a découvert qu'il ne s'agissait pas d'Arabes mais d'Israéliens. 
Les Israéliens qui avaient été détenus ont été libérés sous les ordres du juif Michael Chertoff, chef de la division criminelle du département de la Justice, un Israélo-Américain qui devint plus tard le secrétaire de la sécurité intérieure.
La famille Chertoff était parmi les fondateurs d'Israël et le père de Michael était un rabbin talmudique [2] de premier plan à New York. 

Michael était aussi l'auteur du Patriot Act.
Ces «danseurs israéliens» sont apparus plus tard à la télévision israélienne et ont déclaré qu'ils étaient là pour «documenter l'événement». 

Comment auraient-ils pu être là pour documenter une attaque surprise, théoriquement imprévue?
Les camions blancs vus avec des Israéliens autour de New York ce jour-là appartenaient à Urban Moving Systems. 

Le propriétaire Dominik Suter, selon WikiLeaks, était un espion israélien qui a immédiatement fui en Israël après les attaques.
La compagnie israélienne ZIM Shipping était inexplicablement absente sur les lieux du 11 septembre. ZIM a décidé de quitter ses bureaux dans la tour nord du WTC peu avant le 11 septembre, perdant ainsi 50.000 dollars. 

Qui les a prévenus de l’imminence de l’attaque ? 
La compagnie appartenant à 50% au gouvernement israélien, il est plus que probable que c’est le gouvernement israélien.

​​​​Les déclarations publiques faites par les cinq "déménageurs" radieux, qui étaient en fait des agents du renseignement israélien, indiquent qu'ils avaient la connaissance de ces attaques avant qu'elles se produisent.
​​​​En novembre 2001, après leur libération de deux mois de détention aux USA, trois des cinq agents israéliens apparaissaient à la télévision et admettaient, clairement en hébreu, que leur objet était de documenter l'événement. L'intervieweur israélien n'a pas demandé aux hommes qui les avait envoyés, mais il est assez évident qu'ils travaillaient pour une agence de l'État israélien. 






Trois des cinq agents du Mossad apparaissaient à la télévision israélienne, après avoir été relâchés en novembre 2001, et ils admettaient publiquement que leur "objectif était de documenter l'événement !"
 

Contrôle de l'enquête !

Après le 11 septembre, de nombreuses poursuites ont été engagées, dont les plus importantes concernaient les familles des victimes de l'attentat. 
De nombreuses familles ont refusé d'accepter la version officielle des événements et ont résisté à une décision de justice. 
Tous ces cas ont été réglés de force à l'amiable, avec des ordres de bâillon placés sur toutes les personnes impliquées.
Tous les juges en chef nommés pour les affaires du 11 septembre à New York étaient des juifs sionistes : Alvin K. Hellerstein; Michael B. Mukasey; Sheila Birnbaum; et Kenneth Feinberg. Le directeur exécutif de la Commission du 11 septembre, Philip Zelikow, est également un juif sioniste.
Presque immédiatement après que Ground Zero ait été sécurisé, la preuve du crime a été détruite. 

Le métal du site a été rapidement envoyé dans un parc à ferraille du New Jersey par SIMS Metal Management, combiné à d'autres aciers et expédié en Chine.
Sans surprise, aucune de ces informations n'a été donnée au peuple américain par les médias majoritairement aux mains juives. 

Les trous flagrants dans le rapport officiel de la Commission sur le 11/9 sont également passés inaperçus.
Conclusion
Lorsque vous ferez vos propres recherches pour vérifier cet article, et j'espère que vous le ferez, vous trouverez probablement une série d'articles sur le site Web Popular Mechanics. 

Ils bénéficient un rang élevé, et tout à fait suspect sur Google. 
Le gars qui dirige le site Web, Benjamin Chertoff, est le cousin de Michael Chertoff et il est aussi un juif sioniste. 
Mais il le nie, donc il ment.

 

 

"NOUS SOMMES BÉNÉFICIAIRES D'UNE CHOSE, ET C'EST L'ATTAQUE SUR LES TWIN TOWERS ET LE PENTAGONE, ET DE LA LUTTE AMÉRICAINE EN IRAK ... [CES ÉVÉNEMENTS] ONT FAIT BASCULER L’OPINION PUBLIQUE AMÉRICAINE EN NOTRE FAVEUR." – A DéCLARé LE PREMIER MINISTRE ISRAÉLIEN BENJAMIN NETANYAHOU S'ADRESSANT AUX ÉTUDIANTS À L’UNIVERSITÉ BAR ILAN, AVRIL 2008.
 

À chaque étape de la préparation et de l'exécution de l'attentat du 11 septembre, il y a soit un citoyen israélien, soit un Juif Américain ou Australien.
Pendant trop longtemps, notre souveraineté a été compromise par notre ouverture libérale à l'influence étrangère. 

Cela doit se terminer, sinon l'Australie va en crever.
Bien sûr, les Juifs qui ont mené l'attaque l'ont fait avec la coopération des États profonds saoudiens [3] et américains. Dick Cheney et Donald Rumsfeld ont leurs doigts ensanglantés partout dans cette opération de trahison. 

Les éléments voyous du gouvernement fantôme (Deep State) américain ont peut-être été heureux que les Israéliens réalisent l'opération, leur fournissant un déni plausible.
En fin de compte, le 11 septembre était une opération israélienne pour faire avancer le programme de politique étrangère d'Israël. 

Cela a conduit à la perte de suffisamment de sang australien et de trésors. 
Il est temps de ramener nos garçons à la maison de cette région maudite, avant que notre interférence ne nous envoie tous dans les flammes.
Nous devons également appeler le néoconservatisme pour ce qu'il est : Une idéologie mondialiste avec des racines dans le marxisme international qui a été utilisée pour tromper l'Occident en utilisant nos armes pour se battre pour Israël.
Le néoconservatisme est un front pour la politique étrangère israélienne sioniste utilisant le pouvoir des États-Unis pour faire avancer les intérêts d'Israël et établir le Grand Israël à travers le Moyen-Orient. Cela nous conduit aussi tête baissée vers la troisième guerre mondiale.
Le sionisme toxique a eu sa genèse avant la Première Guerre mondiale, la Déclaration Balfour et la manipulation de l'opinion publique occidentale pour soutenir la création d'Israël. 

La culture actuelle, très agressive et ouvertement criminelle de l'élite israélienne a commencé sérieusement avec l'élection de la coalition du Likoud en 1976 en Israël, parti composée de terroristes et de criminels de guerre.
Ils gardent le contrôle à ce jour, et leurs opérations criminelles ont détruit non seulement le Moyen-Orient, mais aussi les économies et la démographie de l'Occident.
S'il y avait un architecte du 11 septembre, le candidat le plus probable est Benjamin Netanyahou. 

Likudnik et sioniste, Netanyahou a fondé l'Institut Jonathan à la fin des années 1970 pour étudier le "terrorisme" (par les musulmans, bien sûr) et, au début des années 1980, il a écrit un livre intitulé "Terrorisme : comment l'Occident peut gagner"
Il a été au cœur du projet sioniste tout au long de sa carrière.
Le 11 septembre était une déclaration de guerre. 

Depuis lors, Israël a été en guerre en y impliquant l'empire américain. 
Nous ne le savions pas. 
Seuls les Juifs en sont les gagnants !

Commentaire :

Il y a certains sujets sur lesquels vous n'êtes pas censés écrire si vous voulez maintenir un lectorat respectable. 
L'holocauste, les Juifs, l'alunissage, les ovnis, les chemtrails et les hommes-lézards secrets. 
Ne vous y frottez pas si vous voulez rester crédible et bien vu des Grands Médias, dont Facebook et Google. Appliquez le conseil de Goebbels "Plus le mensonge est gros, plus il passe", et vous serez considérés comme un bon journaliste chevronné. 






Donc, le 11 septembre est sur cette liste, je sais. 

C'est un sujet qui fait que beaucoup de gens sont fermés parce que beaucoup de revendications ont été faites à ce sujet, dont beaucoup sont scandaleuses, et que la plupart des gens sont maintenant blasés.
Mais le 11 septembre 2001 est important. 

Beaucoup !
L'ensemble de la politique étrangère mondiale au cours des 15 dernières années a été motivée et dominée par cet événement unique. 
Nous avons tous les jours des "experts", souvent juifs, qui préconisent constamment plus de guerres au Moyen-Orient, la mise en place d'états policiers dans tous les pays occidentaux, et maintenant ils veulent la troisième guerre mondiale contre la Russie, motivée par la Syrie ou l’Iran.
Sans le 11 septembre, il n'y a pas de terrorisme généralisé, pas de crise des migrants, pas de Daech, pas de voleurs violeurs islamistes dans tout le Monde musulman et non musulman, pas de totalitarisme rampant en Occident. 

Le 11/9 n'a engendré que la souffrance, la peur et la mort.
Ce jour-là, comme ce massacre a été commis par des supers pros, nous n'avons jamais compris exactement ce qui s'est passé, et pourquoi. 

Mais comme beaucoup de problèmes auxquels la civilisation occidentale est confrontée aujourd'hui, une fois que nous commençons l'examen minutieux des événements de ce mardi matin dans le Lower Manhattan, nous découvrons que tous les chemins mènent à Tel-Aviv.
Oublions les points de discussion habituels sur lesquels les "vrais" experts du 11/9 se concentrent.
Oubliez que les 1 et 2 World Trade Centers ont été construits pour être pratiquement indestructibles, avec des noyaux d'acier renforcés qui ont fondu et laissé une masse qui a brûlé pendant au moins trois mois après l'attaque.
Oubliez que cette destruction a été réalisée avec deux avions en aluminium et que les poutres d'acier fondent à 1.525°C.
Oubliez que c'est la procédure d'opération standard pour brouiller les chasseurs à réaction aux États-Unis chaque fois qu'un avion de ligne perd son cap ou que le contact radio est perdu, et qu'entre septembre 2000 et juin 2001, les intercepteurs ont été brouillés 67 fois

Dans la matinée du 11 septembre 2001, les pirates de l'air ont réussi à voler pendant plus d'une demi-heure pendant que le NORAD apparemment "dormait" ou "n'a rien vu".  

 

Bâtiment WTC 7 qui s'écroule le 11 septembre 2001 à 17h

 

Oubliez que le troisième bâtiment qui est tombé ce jour-là à New York, WTC 7, n'a été touché par AUCUN avion, et se trouvait à 110 mètres du WTC 1. 
Il a été identifié par les principaux experts en démolition comme une démolition contrôlée.
Cette interview de Danny Jowenko, expert en démolition contrôlé par les Hollandais, est apparue pour la première fois à la télévision danoise en 2006. Il a été liquidé grâce à un accident de voiture sur une route droite en 2011. 

Mais oubliez ça.
Oubliez aussi que rien du récit officiel n'a de sens. 

Pourquoi 19 fondamentalistes saoudiens pochards se tiendraient-ils en bande avec des joints juste avant l'attaque ? 
Pourquoi choisiraient-ils de faire une formation pilote aux États-Unis, où la détection serait beaucoup plus probable ? 
Comment ont-ils réussi un exploit de l'aviation que les pilotes experts ont été incapables de reproduire sur les simulateurs de vol depuis?
Pourquoi les attaques d'Al-Qaïda n'ont-elles démontré aucun des génies d’expertise du 9 septembre 2001 ?
Et comment l'attaque la plus sophistiquée de l'histoire du monde a-t-elle pu être orchestrée par un ancien agent actif de la CIA [1] issu d'une famille amie intime des Bush, assis dans une grotte en Afghanistan à côté de sa chèvre et de son ordinateur portable ?
Oubliez tout ça.
C'est ce que les gouvernements "libres et démocratiques" vous demandent. 


`NOTES
[1] Un document de la CIA prouve qu’Oussama Ben Laden était un agent de la CIA nommé Tim Osman
[2] Qui sont les Illuminati?
De la réalité d’un complot juif, ou la domination talmudique vue par des « juifs » dissidents
Les racines talmudiques du sionisme
[3] Origines de la connivence wahhabisme-sionisme


Hannibal GENSéRIC
https://numidia-liberum.blogspot.fr/2018/05/le-11-septembre-2001-pour-le-grand.html


VOIR AUSSI :
La Mafia judéo-russe : du Goulag à Brooklyn à la domination mondiale
Israël Shamir : Appelons les juifs "juifs", et n'utilisons pas les euphémismes idiots comme les Sionistes ou les «globalistes»
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer !