vendredi 14 décembre 2018

Le RIC est inscrit dans la Constitution du Vénézuéla !


Le Referendum d’Initiative Citoyenne (RIC) est inscrit dans la Constitution du Vénézuéla !





Cette information n'est pas une "fake news" autrement dit un mensonge.
Dans un contexte de révolte sociale et d'aspiration criée à plus de démocratie, de contrôle de l'action publique et d'intervention populaire dans le débat et dans le décisions elle mériterait donc d'être mentionnée ;
Mais les médias dominants et leurs éditocrates veillent !
Occupés à dénoncer le complotisme et les explications foireuses dans les réseaux sociaux qui existent, ils sont aveugles sur leurs propres mensonges qui décrédibilisent leurs médias.
Car une autre manière de mentir ce sont la censure et le silence sur les réalités qui leurs déplaisent. 

Comme les Banksters n'aiment pas les États qui font du social, ils attaquent la monnaie du Vénézuéla pour le punir, comme tous les États qui n'obéissent pas à leur dictature néolibérale d'asservissement des populations !




En 1989, asphyxié par des mesures néolibérales, le Peuple vénézuélien est à bout. 

Une ultime mesure le fera descendre dans la rue : l’augmentation du prix de l’essence. La répression sera sauvage : 2000 morts, mais dés lors, un nouveau sujet historique fait son apparition sur la scène politique. 
La grande majorité du Peuple vénézuélien, laissé pour compte par les élites politiques et économiques n’entend pas s’arrêter là.

Cela prendra dix ans. 

Et en 1999, Hugo Chávez accède au pouvoir en lançant les bases d’une Assemblée Constituante. 
Partout dans le pays, des dizaines de milliers de personnes précarisées, oubliées, se réunissent en comité et élaborent des propositions qui sont débattues au sein de l’Assemblée Constituante.

En 2000, la nouvelle Constitution est approuvée par référendum. 

Parmi les 350 articles de cette nouvelle charte suprême, 3 sont particulièrement inventifs.

L’article 72 : Tous les mandats sont révocables par referendum, y compris celui du président de la République.

L’article 73 : Les projets de loi en discussion à l’Assemblée Nationale peuvent être soumis à un référendum populaire.

L’article 74 : Les lois peuvent être abrogés totalement ou partiellement par referendum populaire.


Le néolibéralisme semble provoquer partout les mêmes conséquences : augmentation de la pauvreté, atomisation de l’Etat et destruction des services publiques. 

Ce qu’on voit aujourd’hui, c’est qu’en réaction il produit les mêmes revendications de la part des populations.
Si les gilets jaunes le savaient, ils s'inspireraient sûrement du processus constituant vénézuélien. 

Mais les médias veillent !

*Pour lire la constitution du Venezuela en français :
http:// https://fr.mediumweb.info/textos-fundamentales

 

Source par Romain Migus
http://www.frontsyndical-classe.org/2018/12/le-referendum-d-initiative-citoyenne-ric-est-inscrit-dans-la-constitution-du-venezuela.html 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !