jeudi 24 janvier 2019

Gilets jaunes, RIC et compteurs Linky !

Pourquoi pas un Référendum d'Initiative Citoyenne sur les Compteurs Linky ?


Par Patricia Véniel et Stéphane Lhomme :

 

"Raillé à ses débuts, taxé d’être réactionnaire voire fasciste, le mouvement des Gilets Jaunes a rapidement et durablement montré qu’il relevait avant tout d’une légitime révolte sociale et solidaire : après des années de colère rentrée, les gens dits de la "France d’en bas" se sont donnés la main et n’ont subitement plus accepté d’être continuellement soumis à des augmentations du prix de l’énergie, ou plutôt des énergies : prix du carburant automobile bien sûr, mais aussi de l’électricité et du gaz.
Ces augmentations causent un appauvrissement des classes moyennes et défavorisées, ce qui aggrave la précarité énergétique, hélas déjà très importante : selon différentes études, environ un tiers des ménages ne se chauffe plus ou pas assez, avec des conséquences en particulier sur la santé des enfants.
Il est déjà absolument injuste que les nombreuses taxes prélevées sur l’énergie soient les mêmes pour les pauvres que pour les privilégiés. 

Ces taxes représentent environ 66% du prix du carburant automobile, 54% du prix de l’électricité et 39% du prix du gaz. 
Qui plus est, elles ne servent pas à développer les services publics de proximité dont la population a besoin puisque, depuis des années, ces services publics sont réduits au profit des intérêts privés.
Il est d’autre part nécessaire de savoir que le gel des prix de l’électricité et du gaz, annoncé par le gouvernement, a toutes les "chances" d’être au final annulé par le Conseil d’État comme cela a déjà été le cas ces dernières années, les usagers étant alors obligés de payer de lourds rappels.
Sans scrupules, tentant de profiter du mouvement des Gilets jaunes pour leurs intérêts, les dirigeants économiques et politiques ont essayé de faire passer la voiture électrique pour une "solution" permettant de rouler à moindre coût tout en préservant l’environnement.
Mais il est avéré que la voiture électrique est une calamité environnementale (**) tout autant que la voiture thermique (essence ou diesel). 

De plus, malgré les bonus prétendus "écologiques" attribués sur argent public principalement à des ménages privilégiés, le fait est que les ventes de voitures électriques stagnent invariablement entre 1 et 2% du total national.
Pourtant, sans se préoccuper des besoins de la population, le distributeur d’électricité Enedis (filiale d’EDF) continue à installer un peu partout en France des compteurs électriques Linky, prétendus intelligents et censés permettre l’alimentation d’un parc de plusieurs millions de voitures électriques… qui va très probablement rester virtuel.
Or, la Cour des comptes a montré dans son rapport 2018 que le programme Linky va rapporter beaucoup d’argent au groupe EDF/Enedis au détriment de tous les habitants du pays, ce qui est d’autant plus choquant qu’il s’agit d’un des pires programmes d’obsolescence programmée : la destruction de 35 millions de compteurs électriques actuels en parfait état de marche.
Qui plus est, loin de rendre service à la population, les compteurs Linky lui causent au contraire d’innombrables problèmes : surfacturations (Ndlr : de 15 à 60% de plus selon nos témoignages !), dysfonctionnements ou même destructions d’appareils ménagers, risques d’incendies (avec suspicion de conséquences dramatiques), risques sanitaires avec les ondes électromagnétiques, captation de données sur la vie privée qui tôt ou tard, malgré les belles promesses actuelles, seront inévitablement utilisées sans l’aval des citoyens, détournées, revendues, utilisées à des fins commerciales ou policières.
De plus, le compteur Linky va permettre de couper à distance l’électricité aux ménages qui ne peuvent plus payer leurs factures. Bien sûr, on nous promet aujourd’hui que cette option ne sera pas utilisée, mais qui peut y croire ? 





 
Par ailleurs, une des conséquences de l’installation des compteurs communicants (Linky pour l’électricité, mais aussi Gazpar pour le gaz et divers compteurs communicants d’eau) est la destruction définitive de dizaines de milliers d’emplois, aggravant de fait la précarité dans le pays.
D’autre part, dans un total déni de démocratie, Enedis et les Préfets menacent les citoyens et attaquent en justice administrative les communes qui refusent les Linky et préfèrent garder les compteurs ordinaires, pourtant construits par le service public (avant qu’il ne soit dévoyé) pour le public et qui rendent de fiers services depuis des décennies.
La répression vécue aujourd’hui par les Gilets Jaunes est dans la continuité de celle infligée depuis 3 ans aux courageux citoyens qui refusent les compteurs Linky. 

Il est donc évident que la question des compteurs Linky est à la croisée des thématiques imposées par le mouvement des Gilets Jaunes : démocratie et pouvoir d’achat.
Il apparaît donc indispensable qu’un Référendum d’initiative citoyenne (RIC) porte au plus vite sur la question des compteurs Linky qui, faut-il le rappeler, concerne absolument tous les habitants du pays puisque, hormis les malheureux qui sont sans abris, tout le monde a un compteur d’électricité.
La question à poser serait d’ailleurs très facile à rédiger : "La société Enedis doit-elle respecter le refus des citoyens et des communes qui ne veulent pas les compteurs communicants Linky, Gazpar, etc". 

En attendant que ce légitime Référendum d’initiative citoyenne soit organisé, il est bien sûr nécessaire qu’un moratoire soit immédiatement instauré concernant le déploiement de ces compteurs.
Dès maintenant, qu’ils souhaitent ou non participer au "grand débat" organisé par le gouvernement, les citoyens ont tout intérêt à continuer à se mobiliser collectivement pour réhabiliter leur droit à vivre dignement.
Au vu des décisions prises lors de la première moitié du quinquennat, il est logique de douter de la bonne foi du Président de la République et de son gouvernement concernant la prise en compte des revendications des Gilets Jaunes et de la population en général. 

La mise en œuvre du RIC sur le compteur Linky permettrait cependant d’entrevoir le retour dans le pays d’une véritable démocratie au service de la population." 

 

Patricia Véniel et Stéphane Lhomme, refus.linky.gazpar.free.fr, janvier 2019

Patricia Véniel est la porte-parole du Collectif Refus Linky Gazpar des Deux-Sèvres (79)
Stéphane Lhomme est le directeur de l’Observatoire du nucléaire, conseiller municipal de Saint-Macaire (33) et animateur du site http://refus.linky.gazpar.free.fr

Rappels :
Linky, Gazpar et Cie : les compteurs de l’ “élite”
Refus des compteurs d’électricité Linky : attention aux mensonges d’Enedis !
Compteur (capteur) Linky : la vidéo pour tous !


Partagé par Olivier Demeulenaere : https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2019/01/24/gilets-jaunes-ric-et-compteurs-linky/

1 commentaire:

  1. La première des revendications anti N.O.M. est la principale qui aurait dû être en second parmi les gilets jaunes mais qui n'aura qu'une suite si ceux qui nous gouvernent actuellement sont chassés du pouvoir, car ils sont tous sous les ordres de ce Nouvel Ordre Mondial, bref, Donald Trump les appellent "Les traitres à la nation" et tous les grands médias ont été achetés bon prix pour répandre la haine anti-Trump et collaborer avec ce N.O.M. par quantité de mensonges et d'omissions et de manipulations de l'info. C’est le N.O.M. qui ne cesse d’étendre ses tentacules autour de la planète pour piller les nations en imposant aux gouvernements traitres de créer des taxes.
    Le Président de-Gaulle n'attendait qu'une chose : Que ce jour de révolte contre cette sale pègre qui infeste le monde et surtout la France, l’Allemagne, l’Angleterre, se lève. C'est fait, mais il faut en effet aller jusqu'au bout, nous ne pouvons plus reculer. Ces traîtres à la nation recherchent le moyen de nous neutraliser y-compris par la violence qu'ils prétendent condamner.
    Leur projet Blue-Bam est remplit d'abominations que le N.O.M. nous présentera sous des apparences angéliques et à chaque fois qu'ils nous disent que c'est pour notre confort c'est pour cacher que cela conduit à l'asservissement des populations, forcées à devenir zombis (esprit programmé à leur service). C'est le contrôle mental en puissance.
    La théorie du genre, les vaccins, les Linky surtout et les autres compteurs de contrôle de la vie privée, La 5 G, les OGM, la PMA, La GPA et quantité de choses pour emprisonner notre conscience supérieure, font partie de leur plan d'asservissement des peuples qui commencent à être connus. Mais parmi les moins connus, si nous nous laissons faire, il sera trop tard pour pleurer sur notre sort quand cette pègre nous interdira d'avoir des enfants par voie naturelle, après nous avoir bien cuisinés bien sûr, ils nous imposeront d'acheter leur clones fabriqués à la chaine. Quel horreur ! Bien sûr, ces clones seront programmés dans leur ADN et leur cerveau pour être au service de l'obscurité et n'obéiront qu'aux lois des mafias du N.O.M. Et alors à ce stade ils seront qu’ils auront gagné la guerre d’asservissement et pourront offrir l’humanité sur un plateau à leurs maîtres de la 4 ème dimension, soit, les Archontes, les Dracos, le groupe kimréa et toutes les ignobles races de l’obscurité.
    Voilà à quel travail s’active Macron, Hollande et leurs sous-fifres, Merkel et ses sous-fifres, de même Theresa mail, Sarkösy, Barroin, et tout leurs sous-fifres traîtres à la nation, tous les traîtres de grands médias complices …, pour nous vendre aux ténèbres.
    Vivent les Gilets jaunes qui représentent une prophétie divine annonçant le réveil de l’humanité, mais notre guerre devra être pacifique, sans manifester le piège d’une colère que la pègre utilisera contre nous. C’est l’une des clés pour vaincre la violence et la malice des traîtres, alliés à la pègre. La pègre du N.O.M. fait tout pour nous retenir dans ses filets.
    Vigilance !

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !