vendredi 19 avril 2019

Les Policiers n'en peuvent plus !

Trois nouveaux suicides en deux jours dans la police nationale, soit 29 morts depuis le début de l’année dans nos rangs !



 

Castaner avait pourtant annoncé des mesures "extrêmements fortes" la semaine dernière avec la mise en place d’une écoute téléphonique 24h/24h. 
Une sorte de numéro à la sauce SOS détresse amitié du Père Noël est une ordure.
Courageusement et très déterminé, le ministre de l’Intérieur avait déclaré que les suicides dans la police nationale ne sont pas "une fatalité". 

Nous aurions envie de lui répondre qu’avoir un ministre comme lui, n’est pas, non plus, une fatalité !
Pendant que nos collègues se donnent la mort et que l’État reste les bras croisés, la Macronie récupère politiquement l’incendie de la Cathédrale Notre-Dame en se servant du travail accompli par les policiers et les pompiers. 

Louanges et cérémonies en grandes pompes..
Mais derrière ce beau verni, tous les quatre jours, un fonctionnaire de la police nationale se donne la mort pour fuir la réalité de notre métier..
Ce ne sont pas des compliments et des médailles que nos collègues attendent mais bien des actes. 

Car derrière les belles paroles, la réalité est que ce gouvernement presse nos collègues comme des citrons.
L’utilisation abusive des policiers à des fins politiciennes (politique du chiffre, politique de la statistique, maintien de l’ordre face aux Gilets jaunes..), conduit les plus fragiles à se supprimer.
Il n’y a pas d’argent pour rénover les commissariats qui tombent en ruine. 

Pas d’argent pour les hôpitaux. 
Pas d’argent pour les flics et les infirmières…
Mais étonnamment, en quelques heures, on réussit à trouver des centaines de millions d’euros pour reconstruire Notre-Dame..
On nous prend vraiment pour des cons !

Source :
https://france-police.org/


Une capitaine de police, mère de famille, s'est donné la mort avec son arme ! 





Une capitaine de police, âgée de 50 ans et mère de 2 enfants, s’est ôté la vie le 18 avril avec son arme de service à Montpellier, selon les informations du Midi Libre.
Ce jeudi 18 avril, vers 8 h, une capitaine de police de la Sûreté départementale de Montpellier s'est donné la mort avec son arme de service, relate Midi Libre. 

La victime était mère de deux enfants.
"Rien n'aurait laissé supposer un tel geste", d'après l'un de ses collègues.

Dans la nuit du 15 au 16 avril, un policier s'est ôté la vie à Metz, en Moselle. 

Par ailleurs, un policier municipal s'est donné la mort le même jour, à Béziers dans l'Hérault.
Le nombre de représentants des forces de l'ordre à s'être donné la mort depuis le début de l'année avoisine les 30 personnes. 

Au moins 35 policiers et 33 gendarmes auraient mis fin à leurs jours en 2018. 
En 2017, ce chiffre s'élevait à 51 agents.
Auparavant, le ministre de l'Intérieur avait annoncé la mise en place "d'une cellule de vigilance" pour remédier à ces drames.
 


Source :
https://fr.sputniknews.com/france/201904181040793763-capitaine-police-mere-famille-suicide-arme-service/

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !