lundi 21 juin 2021

Canada : Une Glace contre la Piqure de la Sorcière !

‎Au Canada, On "Vaccine" les Enfants en Échange de Glaces sans le Consentement de leurs Parents ! 

Blanche Neige réveille toi avant qu'il soit trop tard et que le fruit empoisonné t'endorme à tout jamais ! 

Pour voir la vidéo en plein écran, cliquez sur le lien de celle-ci afin de pouvoir la voir directement sur Odysée.

Source: pigeonpigetout.fr <—– un excellent travail de compilation, un site à voir absolument !!

Il y a des titres de journaux qu’on lit et qu’on ne comprend pas, comme c’est le cas de celui qui nomme cet article: il s’avère que dans la province de l’Ontario, ils ont appelé les enfants de plus de 12 ans à se faire vacciner en échange d’une crème glacée et, en vertu des lois de l’Ontario, il n’est pas nécessaire d’avoir le consentement des parents pour ce faire.‎

‎ C’est ce qu’affirme infoWars dans un article que vous pouvez lire ‎‎ici‎‎, lequel explique que le gouvernement de l’Ontario attire les enfants avec des promesses de glaces gratuites en échange de l’injection expérimentale du « vaccin » anti COVID-19, qu´ils peuvent donc se faire inoculer sans le consentement parental.‎

‎ Et c’est que, comme on peut le lire dans le tract ici-bas, la Loi sur le Consentement aux Soins de Santé de la province de ‎‎l’Ontario stipule qu’il n’y a pas d’âge minimum pour consentir‎‎ à la vaccination et qu’un enfant n’a pas besoin du permis de ses parents ou tuteurs pour se faire vacciner.‎

 

Canadá

‎ C’est ainsi que le progressisme international agit, en usurpant aux parents toute décision sur la santé de leurs enfants, décidant pour eux et éliminant leur capacité à décider s’ils veulent ou non faire vacciner leur progéniture. Mais ne vous inquiétez pas, tout ça, c´est pour votre bien.‎

‎Source‎

‎L’ARTICLE d´INFOWARS:‎

‎Le gouvernement canadien attire les enfants avec de la crème glacée pour qu’il se fassent injecter le vaccin contre le COVID sans le consentement des parents‎

par Jamie White 

‎22 mai 2021, 11:57 a.m.‎

Le gouvernement de l’Ontario tente les enfants avec des promesses de crème glacée gratuite afin qu´ils se fassent inoculer le « vaccin » anti- COVID-19 expérimental ‎‎sans‎‎ le consentement de leurs parents.‎

‎ On ne peux pas inventer ce genre de choses.‎

   ‎Le Réseau de l’Université de la Santé de l’Ontario s’associe à des organisateurs communautaires pour offrir des vaccins Pfizer aux enfants lors d’un événement de vaccination sur la place Nathan Phillips ce dimanche, et les enfants sont encouragés à se faire « vacciner » même sans la permission de leurs parents.‎

‎« Infos vacances: notre équipe de vaccins arrive à Nathan Phillips Square pour les plus de 12 ans ce dimanche », a annoncé ce vendredi Andrew Baback Boozary, un scientifique de Harvard. Booster de médecine sociale: crème glacée gratuite avec le vaccin. »‎

‎La Loi provinciale sur le consentement aux soins de santé de ‎‎l’Ontario stipule qu’il n’y a pas d’âge minimum pour consentir‎‎ à la vaccination et qu’un enfant n’a pas besoin d’autorisation pour se faire injecter.‎

‎De ‎‎ ‎‎The Star:‎‎ ‎

‎À York, il est exigé pour les moins de 13 ans qu’un parent ou un tuteur soit là pour donner son consentement verbal, ou doit signer un formulaire de consentement.‎

‎La région de Peel avait initialement demandé à un parent ou à un tuteur de fournir un « consentement éclairé », lorsqu’ils ont annoncé des rendez-vous disponibles jeudi à toute personne de plus de 12 ans, dans un communiqué de presse mercredi matin.‎

‎Plus tard dans la journée, la région a changé d’avis, affirmant que le consentement parental n’était plus nécessaire. Peel a déclaré au Star que c’était pour éliminer les obstacles à la vaccination.‎

Toronto Public Health a déclaré que leurs services ne demanderont pas l’approbation des parents ou des tuteurs, citant la Loi sur le consentement aux soins de santé.‎

‎Le Dr Saba Merchant, pédiatre, a également affirmé que les enfants âgés de 12 à 15 ans n’ont pas besoin de la permission de leurs parents pour se faire inoculer le « vaccin ».‎

‎ « Si l’enfant n’a pas de déficience intellectuelle, alors il a certainement la capacité de prendre cette décision », a-t-il dit.‎

‎ Étant donné le risque extrêmement faible que représente le Covid-19 pour les enfants, il est inhabituel que le gouvernement soit si désireux de vacciner les enfants.‎

‎ En particulier, le « vaccin » à ARNM Pfizer a récemment été approuvé par la Federal Drug Administration des États-Unis pour ‎‎une utilisation d’urgence‎‎ chez les adolescents âgés de 12 à 15 ans.‎

‎ Ce n’est qu’un autre exemple de la façon dont les gauchistes tentent d’usurper l’autorité parentale et de diminuer le rôle des parents dans l’éducation de leurs enfants, en particulier lorsqu’il s’agit de décisions importantes en matière de santé.‎

Source :  

1 commentaire:

  1. Le gouvernement du Québec me donne la nausée j'espère que Legault vas se débarrassé de ces deux tapon haruda et Dubé gang de morons

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !