mercredi 23 juin 2021

Les remords ressentis par les vaccinés s’amplifient !

Les remords ressentis par les vaccinés s’amplifient après avoir à gérer des effets secondaires très désagréables et non prévus ! 


Tout comme les remords d’un acheteur qui réalise après coup avoir dépensé beaucoup trop pour un produit dont il ne voulait pas, des millions de personnes dans le monde éprouvent des remords après avoir été vaccinés contre le Covid-19. 
Ces vaccins qui perturbent le système nerveux central et favorisent la coagulation sanguine de parents, amis, voisins et collègues, morts à cause de ces injections engendrent un remord ironiquement plus grand que la peur du virus. 
Le pire, c’est que ces “clients” ne peuvent pas rendre la marchandise achetée, il n’y a pas de retour possible. 
Que vous soyez en possession de votre “reçu” (carte d’identité ou passeport vaccinal), ne permet pas pour autant de se défaire des codes ARNm injectés, une fois qu’ils sont complètement intégrés dans vos cellules. 
Ces codes se faufilent comme un cheval de Troie empoisonné et envahissent tout l’espace de communication entre votre ADN et votre ARN, et c’est tout. Vous êtes re-codé pour produire un nombre illimité de prions et de protéines Spike dans votre sang, qui voyagent bien au-delà du tissu musculaire où ils ont été implantés. 
Les protéines Spike se détachent de la cellule, quittent le site d’injection et voyagent dans tout le corps et le cerveau, contrairement à ce que les fabricants de vaccins corrompus, et leurs co-conspirateurs disent à tout le monde. 
Si vous voulez comprendre la science, la vraie science, derrière l’ARNm, écoutez le scientifique qui l’a fabriqué, qui l’a découvert, qui a été le premier à le faire et qui le dénonce en ce moment même. 
Aujourd’hui, alors tant de personnes dans le monde entier, ont au moins reçu leur premier vaccin Covid-19, si ce n’est leur deuxième, des millions de patients découvrent des lésions vaccinales immédiates ou étrangement plusieurs semaines après, dont certaines semblent désormais permanentes, notamment des pertes de vision, d’audition et des organes pollués par des caillots sanguins. 
On vous a “vendu” un mensonge, gratuitement. 
Les gens souffrent maintenant d’une perte massive de leurs capacités motrices, les tâches simples qu’ils faisaient très bien avant les vaccins, sont devenues pénibles maintenant, y compris tenir un verre d’eau, se brosser les dents, conduire une voiture, faire du jogging, et la liste est longue. Sans compter les réactions de certaines compagnie d’aviation ou des compagnie d’assurance, face aux personnes vaccinées. 
Il s’agit du remords de l’acheteur dans sa forme la plus extrême, et ces personnes commencent à comprendre pourquoi les vaccins font l’objet de tant de propagande avec des offres de “trucs gratuits”, qui vont d’un joint à une voiture… 
Le remords de l’acheteur qui était généralement associé à des articles coûteux, est maintenant associé à quelque chose que les consommateurs ont reçu gratuitement. 
Comment les gens ont pu être si effrayés par le coronavirus au point de se précipiter en masse sur un vaccin expérimental ? 
Si c’était à refaire, combien se précipiteraient encore ? 
Vous vous souvenez, dans les années 1990, lorsque tous les défenseurs de la santé naturelle demandaient à grands cris l’interdiction des OGM ? 
C’était pour une bonne raison. 
Ce sont pourtant les mêmes qui ont inventé la pandémie… 
C’est ce qu’on appelle la dissonance cognitive, où les gens font ce qu’ils se sentent obligés de faire par des forces extérieures afin d’éviter le stress à un niveau subconscient. 
Les médias mettent tout le monde “à l’affût” de l’ultime moyen d’évacuer le stress, à savoir la confiance post-vaccinale, mais c’est un piège. 
C’est comme si on s’aventurait sur un banc de sable à marée basse juste avant l’arrivée du tsunami. 
Il n’y aura pas d’échappatoire.

1 commentaire:

  1. En effet. J'avais cet exemple là en tête. Une des principales raisons pour lesquelles je ne veux pas me faire tatouer, en réalité je n'ai jamais voulu mais c'est le principal argument que je vois sur ce sujet, c'est que vous êtes marqué à vie. Evidemment, il est possible de le faire enlever via des rayons mais ça laisse quand même une trace et puis c'est coûteux et très certainement pénible voire douloureux. Là, c'est pire : à mon avis, ça doit se propager à une telle vitesse cette usine à virus que l'on devient que même 10 minutes plus tard, il n'y aurait pas de solution. Mais bon, certains parlent de la spiruline ou d'autres produits comme pouvant constituer un remède. C'est à voir dans le temps. A noter que les mauvais symptômes liés au vaccin contre la Grippe A (H5N1), notamment la narcolepsie invalidante, ont mis 6 mois à se manifester après les injections. Regardez depuis quand on vaccine en France et faites en vos propres déductions. Je vous aide : on n'a aucun recul que les symptômes à moyen et long terme. Pour l'instant on a une liste longue comme le bras pour ceux à court-terme. Est-il nécessaire que je vous fasse un dessins sur ce qui risque de se passer ? Et que c'est la prise de risque en soi qui peut être qualifiée de criminelle ? Pour moins que ça, des essais de médicaments ou de vaccins ont été interrompus. Non seulement ce n'est pas le cas cette fois-ci mais on prend soin que ça ne sorte jamais dans les médias, qui sont d'abord les premiers sponsors de cette mixture expérimentale, les co-labos des labos de Big Pharma qui lui ouvre grand ses plateaux. Espérons que tous ceux qui sonnent ce type d'alerte soient dans l'erreur parce que sinon, ça pourrait être une véritable hécatombe.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés : Merci de respecter le travail des ouvriers de la Lumière dont certains risquent leur vie pour le Changement du Monde ! Si vous pensez que cela ne bouge pas assez, allez les aider au lieu de les critiquer ! Illuminatis, gourous, vendeurs de remèdes miracles,…, passez votre chemin !